Sarkozy battu en 2012? Ce que les journalistes en pensent mais n'osent pas dire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

12012010

Message 

Sarkozy battu en 2012? Ce que les journalistes en pensent mais n'osent pas dire...




Contrairement à ce que de trop nombreux Français pensent, et de nombreux lecteurs de ce blog aussi du reste, les journalistes sont comme eux. Ils sont à l'écoute du monde réel et ne vivent pas systématiquement dans un univers de connivence et de servilité obligée qui les mènent à raconter n'importe quoi, pourvu que cela plaise en haut lieu.
Ces derniers temps, il est en train de se produire un phénomène invisible, mais fort révélateur. De plus en plus de journalistes politiques sont en train d'acquérir la conviction que l'actuel président de la République sera battu en 2012. Dans les conversations, ici et là, notamment dans les coulisses des nombreuses émissions de débats, l'idée s'impose peu à peu. Et le plus amusant, c'est de constater que les plus virulents sont parfois les représentants d'organes de presse censés être des soutiens indéfectibles de l'actuel pouvoir. Et de me dire que tout cela révèle une fois de plus l'étrange coupure entre l'élite journalistique (directeurs de journaux, de grands médias audiovisuels, éditorialistes « toutologues ») et la base du même monde journalistique. C'est la même élite journalistique qui, aujourdhui, juge l'actuel président invincible en 2012 et qui voyait Giscard réélu en 1981, Chirac vainqueur au terme de la cohabitation de 1986-88 et Balladur triomphant en 1995.

Certes, cette « conviction » est rarement énoncée en public. Prudence. Peur. Une carrière est si vite brisée de nos jours... Même dans des médias dits de « gauche ». Mais cette « conviction » existe, reposant sur des données tangibles, et elle se répand de plus en plus. Sauf que personne n'ose le dire publiquement.

A titre personnel, je pensais être l'un des très rares à oser dire l'indicible. Et voilà que sur son blog, le journaliste du Nouvel Observateur Hervé Algalarrondo ose à son tour dire ce qui ne doit pas être publiquement dit. Extraits:

« Nicolas Sarkozy sera selon toute vraisemblance battu en 2012 : l'affirmer, ce n'est pas tirer des plans sur la comète mais tirer la leçon des élections présidentielles passées : aucun chef de l'exécutif sortant n'a été réélu. François Mitterrand et Jacques Chirac ont certes été reconduits, mais après avoir perdu des élections législatives et été contraints à la cohabitation avec des Premiers ministres qui étaient de fait les patrons de l'exécutif. En 2002, pour prendre l'exemple le plus récent, le véritable sortant, ce n'était pas Jacques Chirac mais Lionel Jospin, qui non seulement a été battu mais éliminé dès le premier tour.(...)

Le présenter (Nicolas Sarkozy: NDLR) comme le favori de 2012 résulte d'une illusion d'optique : ce n'est pas parce qu'il est en place et que l'on est en peine de désigner celui ou celle qui sera son (sa) concurrent(e) au second tour qu'il occupe la pole position. La malédiction qui frappe les sortants en France n'est pas son seul handicap : depuis la fin 2007, il est continûment impopulaire. Le sentiment anti-Sarko est largement aussi fort aujourd'hui que le sentiment anti-Giscard à l'approche de 1981. Il est avivé par la volonté de l'hôte actuel de l'Elysée de concentrer tous les pouvoirs. En 2012, Sarkozy apparaîtra à la fois comme le président et le Premier ministre sortants : la tentation sera grande pour les Français de débrancher cet infatigable lapin Duracell ! »

Rien à ajouter ou presque. Sinon rappeler que si l'abominable quinquennat n'avait pas été instauré, les élections de 2007 eussent été législatives. Ce qui revient à dire que la majorité UMP, guidée par le tandem Chirac-Villepin aurait été écrabouillée, que le PS aurait entamé une nouvelle cohabitation et que le Premier ministre se serait appelé... François Hollande.

Il est étonnant de noter effectivement que l'actuel quinquennat ressemble de plus en plus au septennat giscardien. Un président élu jeune, perçu comme dynamique et réformateur, porteur de bien des espoirs; se grise de son pouvoir, instaure une monarchie de fait, un régime coupé de la réalité du monde, un pouvoir crispé et de plus en plus « droitisant », système qui, à la longue, finit par exaspérer chaque jour de plus en plus de Français, le tout finissant par être rejeté avec fracas. J'ai écrit il y a quelques jours, sur ce même blog, que la situation de ce début 2010 évoquait celle de 1979. Cela semble de plus en plus vrai.

http://www.lepost.fr/article/2010/01/11/1880442_sarkozy-battu-en-2012-ce-que-les-journalistes-en-pensent-mais-n-osent-pas-dire.html
avatar
brusyl
Admin

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Sarkozy battu en 2012? Ce que les journalistes en pensent mais n'osent pas dire... :: Commentaires

avatar

Message le Mar 12 Jan 2010 - 22:48 par Donald11

country skinner a écrit:
tous ces journaleux qui n'osent pas se lâcher
Si ils se lachent... sur leurs blogs. D'où l'intérêt d'un internet vivace...
C'est bien ce que je dis, ils font ça en catimini, sur le net ... certain de ne toucher que quelques habitués et autres couillons égarés par hasard sur la toile. A la télé, c'est autre chose ... Et qui c'est qu'est scotché devant la téloche 3h par jour ?
Mais j'm'en fous, je n'ai pas la téloche !!!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Jan 2010 - 20:03 par country skinner

tous ces journaleux qui n'osent pas se lâcher
Si ils se lachent... sur leurs blogs. D'où l'intérêt d'un internet vivace...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 12 Jan 2010 - 19:48 par Donald11

Il faudra sans doute leur offrir une paire de couilles à tous ces journaleux qui n'osent pas se lâcher ... Ils sont si gras et si dodus, des vrais chapons ...
Pour le reste, je préfère en rire. Rien que la couverture d'un fait divers dans un coin perdu de l'hexagone relève de la farce, alors une enquête détaillée sur un sujet de fond ...
Je retourne à Siné Hebdo sans complexe ...

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum