Marseille en rade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

08032010

Message 

Marseille en rade




La rédaction, jeudi 4 mars 2010

http://bravepatrie.com/economie/marseille-en-rade,731

C’est avec tristesse que nous venons d’apprendre la mort de Jacques Marseille des suites d’un cancer à son domicile à l’âge de 64 ans. L’historien et économiste reconnu avait tout au long de sa vie vaillamment combattu la gangrène étatiste et officiait en tant que professeur à l’université de la Sorbonne à Paris.

La rédaction de Brave Patrie s’associe bien évidemment à la douleur de sa famille et de ses amis du bar "Le Mistral" dont il était un pilier pour ses théories iconoclastes sur le "Mal Français"

Il aura été fidèle à son image jusqu’au bout :

d’une part parce qu’il est décédé à 64 ans, ce qui montre bien que pour solutionner le problème du financement des retraites il est impératif de repousser l’age de départ en retraite à 65 ans.
d’autre part en mourant à domicile, ce qui prouve bien que plus on travaille, mieux on se porte.
son absence soudaine au sein de l’université Paris I met en lumière le problème de l’absentéisme chronique des professeurs, cause principale du déclassement de l’université Française.
Enfin en mourant rapidement d’une maladie de longue durée, ce qui démontre par ailleurs que les milliards d’euros investis dans la santé en France n’ont pas d’impacts avérés et donc ne servent à rien, il met le verbe en action en provoquant immédiatement un abaissement des effectifs de la fonction publique.
avatar
country skinner
Admin

Nombre de messages : 2419
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Marseille en rade :: Commentaires

avatar

Message le Lun 8 Mar 2010 - 21:43 par Donald11

Et une petite comptine pour épitaphe :

Maître Jacques !
Maître Jacques !
Dormez-vous ?
Dormez-vous ?
Sonnez les matines,
Sonnez les matines !
Ding, deng, dong !
Ding, deng, dong !

Il ne peut même plus me passer un savon ....

A la manière de Guy Bedos : quand j'ai appris la nouvelle, j'ai repris deux fois du Pastis ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 8 Mar 2010 - 21:19 par brusyl

J'ai connu brave patrie plus inspirée ! (leur article sur les inondations était vraiment tordant !)
Pauvre Marseille, l'aura même pas eu droit à une épitaphe géniale !

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum