Le PS demande "sans délai" la démission d'Accoyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

15092010

Message 

Le PS demande "sans délai" la démission d'Accoyer






Les députés PS ont formellement demandé mercredi la démission du président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer
Les députés PS l'accusent de "forfaiture" après avoir levé d'autorité la séance-marathon sur la réforme des retraites dans la matinée.

"Tout vient de l'Elysée. Bernard Accoyer s'est comporté comme un chef de clan", a accusé le patron du groupe Jean-Marc Ayrault. M. Accoyer avait affirmé auparavant avoir pris sa décision seul.


M. Accoyer a mis fin d'autorité à la séance juste avant 10h00, accusant l'opposition de gauche "d'obstruction" pour retarder le vote prévu mercredi à 15h00.

L'examen de la réforme s'est achevé mercredi peu avant 08h00 mais la séance-marathon, commencée mardi à 16h00, devait se poursuivre encore plus de treize heures avec 165 explications de vote de cinq minutes chacune de la part de l'opposition de gauche.

Cela devrait retarder le vote à l'Assemblée sur ce texte emblématique du quinquennat de Nicolas Sarkozy, normalement prévu à 15h00.

Accoyer "solennellement" prié par Aubry de reprendre la séance sur les retraites
Dans une assemblée sous tension après une nuit blanche, Bernard Accoyer (UMP) a suspendu la séance-marathon de la fin de l'examen du texte sur les retraites. La tension était déjà montée d'un cran auparavant entre Eric Woerth et le groupe PS.


"Je demande aujourd'hui solennellement à M. Accoyer, président de l'Assemblée nationale, qui est là pour faire respecter les règles qui sont dans la Constitution, de revenir sur sa décision", a déclaré mercredi la première secrétaire du PS, Martine Aubry, devant l'Association des journalistes de l'information sociale (AJIS).

"On s'assied sur tous les contre-pouvoirs, les médias, le Parlement, l'opposition. Ce n'est pas possible", a-t-elle dit, avant d'insister: "je lui demande de reprendre la séance".

"Dans quel pays sommes-nous? On empêche le Parlement de faire son travail, ça devient fou, il n'y a plus de République", a encore dit Martine Aubry. "Nous nous battrons jusqu'au bout et nous avons des droits", a-t-elle promis.

Vif échange entre une députée PS et M. Woerth
Mercredi matin vers 6h20, la députée socialiste de la Vienne, Catherine Coutelle, s'en est pris au ministre du Travail sur la retraite des femmes: "Vous nous avez habitué à mentir. Chez vous cela semble une seconde nature".

Eric Woerth a alors réagi vivement. Des députés PS ont accusé le ministre du Travail d'avoir traité leur collègue Mme Coutelle de "collabo".

"Après les mensonges on passe aux injures, où vous arrêterez-vous, M. le ministre?", a notamment lancé la députée socialiste Laurence Dumont, réclamant en vain des excuses à M. Woerth.

avatar
brusyl
Admin

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Le PS demande "sans délai" la démission d'Accoyer :: Commentaires

avatar

Message le Ven 17 Sep 2010 - 21:21 par Mister Cyril

"Il va falloir pour éviter, cela, et la mort dans l'âme voter utile dès le premier tour..."

Alors là tu pètes les plombs ma Bru...décidemment quand on parle élection on ne parle plus politique...alors tu peux me traiter de tous les noms (comme le font la plupart des crétins à front bas des forums) mais je ne voterai utile, ni au premier tour ni au deuxième comme je l'ai TOUJOURS clamé...de toutes façons j'ai même pas envie de parler de 2012 et des présidentielles...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 17 Sep 2010 - 21:17 par Mister Cyril

Si je me rappelle mon agrégation de lettres classiques c'est une citation de Cicéron envers Catilina qui veut à peu près dire "jusqu'où abuseras-tu de notre patiente..."mais Bru est plus latiniste que moi...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 17 Sep 2010 - 0:22 par Donald11

country skinner a écrit:Quousque tandem, anate, abutere patientiam nostram ?
T'as les nerfs à vifs, Ratounet ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Sep 2010 - 17:15 par country skinner

Le canard a écrit:Et ça, c'est pas de la philosophie de comptoir en latin à la Ratounet !!!
Quousque tandem, anate, abutere patientiam nostram ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Sep 2010 - 14:44 par Donald11

brusyl a écrit:Qu'est ce qui te fait dire que ce n'est pas gagné ? moi je ne vois qu'un cas de figure où il pourrait passer : celui où il y aurait foultitude de candidats au premier tour et les votes se seront dispersés et que sarko et marine Le pen se retrouvent en tête...
Le vote pour le recul de l'âge de la retraite est passé comme une lettre à la poste, malgré les tourniquets de quelques socialos ... Et là, y'a pas eu de grève ! D'autre part, même si Sa Majesté Sarko 1er et sa majorité de godillots aux ordres sont bas dans les sondages et (peut-être) dans l'opinion publique, tout est bien en place pour une récidive : l'Assemblée, le Sénat, les mérdias, les magnats, les finances, en un mot le pouvoir bien tenus par quelques mains. Et en face, une opposition molle et floue, et des leaders syndicaux de merde plus intéressés par leurs luttes intestines. Le cas du fils relève davantage du détournement d'attention que d'une réelle volonté. Le cas "woeurth" est plus significatif, à mon avis, d'un pouvoir bien vivant, car il est encore là malgré les bruits des casseroles ! Et pis y'a le cas chirac et le règlement de ses emplois fictifs ... Et aussi la misère et le chômage qui s'étendent et s'incrustent petit à peu dans notre pays, avec une forte concurrence de la misère et du chômage mondiaux. Enfin, je me demande si "l'opinion publique", et grâce à TF1 sans doute, n'est pas plus attentif aux renvois des Roms (qui reviendront dans quelques temps), qu'aux affaires woeurth & tapie ... Et ça, notre nain de jardin et ses sbires le savent !!!
Enfin, c'est ma vision personnelle de la situation ...
Et ça, c'est pas de la philosophie de comptoir en latin à la Ratounet !!!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Sep 2010 - 11:03 par brusyl

C'est justement ce que je veux dire duck : moi non plus je n'oublierai pas le referendum européen, c'est le deni de démocratie le plus grave de cette présidence (la procédure de faire voter par loi le contraire d'un décision votée par referendum est complètement contraire à la hiérarchie constitutionnelle de la et nous ne sommes pas les seuls, et puis d'autres n'oublieront pas la tentative pour nommer son fils à la tête de l'EPAD ou l'intégration dans l'OTAN, la réforme du système de retraite ou que sais-je d'autre.. la liste de motifs à griefs est longue et diversifiée au possible yaka piocher dedans.

Qu'est ce qui te fait dire que ce n'est pas gagné ? moi je ne vois qu'un cas de figure où il pourrait passer : celui où il y aurait foultitude de candidats au premier tour et les votes se seront dispersés et que sarko et marine Le pen se retrouvent en tête...

Il va falloir pour éviter, cela, et la mort dans l'âme voter utile dès le premier tour...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 15 Sep 2010 - 22:59 par Donald11

brusyl a écrit:mais au moins on peut être sûrs qu'en 2012 les français se débarrasseront de cet imposteur
Commentaire 1 : malheureusement, ça, c'est pas gagné.
Commentaire 2 : Sénat, Parlement, presse aux ordres ... Les coups de menton et les effets de manche n'y feront pas grand chose. Je ne peux pas oublier le référendum sur l'Europe ...
Commentaire 3 : j'espère que je me fous le doigt dans l'oeil jusqu'à l'épaule ...
Bises audoises.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 15 Sep 2010 - 19:43 par brusyl

M'en fous totalement du PS mais je regarde le pouvoir agir... et les signes qui démontrent qu'il perd toute crédibilité, toute légitimité : tu sais quand la violence augmente dans un régime politique cela signifie que l'autorité naturelle a disparu. Or je crois les français très attachés à leur idée de démocratie et ces abus constants de pouvoir sont autant de signes qui les marqueront. Alors ce ne sera peut-être pas une réaction de nos représentants élus (quoique cet après midi,dans l'hémicycle il y eut quelques belles envolées contre ces procédures anti-démocratiques et une atmosphère bien frondeuse) ni dans la rue, mais au moins on peut être sûrs qu'en 2012 les français se débarrasseront de cet imposteur

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 15 Sep 2010 - 18:48 par Mister Cyril

Muoaih mais il m'en faudra plus pour m'émoustiller avec le PS...je vois ce que tu veux dire ma Bru mais se réjouir d'une opposition qui "s'oppositionne" de temps en temps, quelle tristesse!!!
bizz

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 15 Sep 2010 - 13:44 par brusyl

très intéressant ce qui se passe en ce moment l'assemblée nationale : un gouvernement qui use et abuse de l'abus de pouvoir, une opposition qui se réveille (enfin !) et met en cause l'atteinte aux principes de notre république... tout cela sent la décomposition du pouvoir.

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum