Il n'y a pas qu'en France qu'il a des terroristes preneurs d'otages!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

04122010

Message 

Il n'y a pas qu'en France qu'il a des terroristes preneurs d'otages!!!




Le gouvernement, qui se réunit en séance extraordinaire ce samedi matin, pourrait déclarer "l'Etat d'alerte", menaçant de prison les contrôleurs aériens qui ne se présenteront pas à leurs postes de travail.


Le trafic aérien était toujours paralysé samedi 4 décembre au matin en Espagne, par une grève sauvage des contrôleurs qui a surpris le pays vendredi au début d'un long week-end, malgré la décision du gouvernement de confier le contrôle aérien à l'armée. Des milliers de passagers bloqués ont passé la nuit dans les aéroports, notamment celui de Madrid Barajas où seuls quelques vols transatlantiques ont pu atterrir depuis la veille.

Un Conseil des ministres extraordinaire devait commencer à 9h et pourrait décider "l'état d'alerte", en vertu duquel les contrôleurs aériens qui ne se présenteront pas à leurs postes sont menacés de prison. "La situation est la même qu'hier. Il n'y a pas de vols. Seuls les vols transocéaniques arrivent à Madrid Barajas", a déclaré samedi matin un porte-parole de l'autorité aéroportuaire (Aena), précisant que la situation était la même dans tout le pays. "Nous n'allons pas permettre ce chantage qui prend les citoyens en otages", a affirmé le ministre des Transports, Jose Blanco.



Un pont de cinq jours

Le gouvernement espagnol avait annoncé vendredi soir qu'il confiait à l'armée la gestion du contrôle aérien en raison de cette grève qui avait éclaté quelques heures plus tôt à la suite d'un conflit sur la durée du travail. La quasi-totalité de l'espace aérien espagnol est fermé depuis vendredi soir. La crise, qui touche 250.000 passagers selon l'Autorité de gestion des aéroports (Aena), avait éclaté en fin d'après-midi avec la fermeture des aéroports de Madrid-Barajas, des Canaries et des Baléares, à mesure que les contrôleurs abandonnaient leurs postes de travail. L'espace aérien a ensuite fermé dans l'ensemble du pays, à l'exception de l'Andalousie, dans le sud.

A l'aéroport de Madrid, des milliers de passagers ont passé la nuit dans les halls d'enregistrement, assis par terre ou allongés dans des couvertures. Beaucoup racontaient qu'ils n'avaient reçu aucune information sur leur vol, et remplissaient à tout hasard des fiches de réclamation. "On nous a dit que le vol est annulé et on nous a donné des fiches de réclamation", racontait Teresa Cabezas, 60 ans, qui devait partir samedi matin avec une amie pour quatre jours à Cracovie, en Pologne. A l'instar de Teresa, de très nombreux Espagnols s'apprêtaient à partir vendredi pour un long pont de cinq jours, le début de semaine prochaine étant férié en Espagne, lorsqu'a éclaté la grève sauvage.



"Nous ratons à la fois notre vol et la correspondance"

Les contrôleurs aériens ont abandonné leurs postes de travail en fin d'après-midi pour protester contre une mesure adoptée peu avant en Conseil des ministres, plafonnant à 1.670 heures par an leur temps de travail. Cette mesure fait partie du dispositif de privatisation partielle de l'Autorité de gestion aéroportuaire (Aena) adopté par le gouvernement dans le cadre de nouvelles mesures anti-crise.

A l'aéroport de Madrid, un panneau prévenait en espagnol et en anglais que "tous les vols sont annulés jusqu'à 10 heures en raison de l'abandon massif de leur poste de travail par les contrôleurs aériens". Un autre passager, Luis Garcia, 41 ans, est arrivé dans la nuit en voiture des Asturies, dans le nord de l'Espagne, son vol ayant été annulé vendredi soir. "Beaucoup de gens dormaient dans l'aéroport", a-t-il raconté. Il devait partir pour Shanghai via Zurich et attendait devant le comptoir de la compagnie Swiss avec un ami, Enrique Fernandez, 44 ans, qui prenait le même vol pour Zurich puis allait à New York. "Nous ratons à la fois notre vol et la correspondance", remarquait Luis.

avatar
Mister Cyril

Nombre de messages : 2391
Date d'inscription : 15/08/2008
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Il n'y a pas qu'en France qu'il a des terroristes preneurs d'otages!!! :: Commentaires

avatar

Message le Dim 5 Déc 2010 - 13:01 par Mister Cyril

Oh putaing le merdier...courage ma Bru, je suppose que tout s'est bien fini??? Ta fille avec toi et petite fille mamie?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 5 Déc 2010 - 11:29 par brusyl

C'est quoi déjà la définition de succint

vi, et pour être honnête, soulagée que le travail reprenne car notre situation actuelle est directement liée à cette grève.
je vous raconte : tu sais pourquoi j'étais à Paris mercredi et jeudi ? pour accueillir ma fille qui revient du Pérou et que je n'ai pas vu depuis deux ans. Ma fille et son bébé de quatre mois. Appel d'elle jeudi matin : elle m'explique en sanglotant qu'elle n'a pu prendre l'avion, car à l'embarquement elle a été contrôlée et barrée parce qu'elle avait un fossile (vi vi, un fossile je te jure !) dans ses bagages.
Billet d'avion non échangeable et non remboursable bien sûr et surtout elle n'avais plus un seul sol pour vivre là-bas (et je te promets Lima est une ville qui craint un max !). le soir on apprenait que de toutes les façons elle ne serait pas arrivée à la date prévue car l'aéroport d'Amsterdam par lequel elle devait transiter était fermé pour cause de neige.

retour chez moi (à quarante à l'heure sur l'autoroute depuis Tours, car blizzard de neige comme je n'avais jamais vu!) vendredi je me bagarre toute la journée avec KLM (la compagnie hollandaise) pour tenter de les convaincre d'échanger le billet, même avec pénalités, rien à faire !
puis avec le consulat de Lima pour qu'il dépanne ma fille et son bébé perdus dans Lima sans un sou (ils lui on finalement donné 200 sols,soit à peu près 50 euros). Pas d'autre solution que d'acheter un nouveau billet... ce que je fais, avec la compagnie Iberia (la seule compagnie offrant des tarifs à la mesure de nos moyens...) et bien évidemment transit à Madrid : tu comprends mon angoisse ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 4 Déc 2010 - 19:02 par Mister Cyril

Peut être qu'un jour les prolos auront les "corones" d'aller jusqu'au bout????

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 4 Déc 2010 - 18:58 par Mister Cyril

"le travail est repris...."

C'est quoi déjà la définition de succint? Bizz ma Bru je fais ce que je peux pour canaliser les ardeurs juvéniles et céniles...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 4 Déc 2010 - 17:43 par brusyl

le travail est repris...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 4 Déc 2010 - 17:35 par Mister Cyril

Et viva España...y Aragon!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 4 Déc 2010 - 17:34 par Mister Cyril

"L'etat d'alerte, rien que ça ! Faut-il qu'ils soient tenus par les couilles tous ces soit disant responsables gouvernementaux et chefs d'état !!!.

C'est ce que je me suis dit aussi...et que j'essaie d'exprimer maladroitement depuis un moment:
1-Ce système est un colosse aux pieds d'argile!
2-Un grain peut le faire vaciller.
3-Le mouvement des retraites a permis à pas mal de monde (citoyens et capitalos)de prendre conscience qu'avec 100 000 gus et des attaques ciblées on peut bloquer un pays ou faire tomber un système (peur de tout, grèves, Cantona, wikileaks...).

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 4 Déc 2010 - 14:55 par Donald11

Ouich, mais là, ça ne frappe pas le travailleur qui pue dans les souterrains du métro parisien et dont tout le monde se fout, mais des cols-blancs et des zommes d'affaires importants ...
Moi j'les aime beaucoup ces espagnols. Si j'osais, je demanderais bien les deux oreilles et la queue de quelques contrôleurs aériens, mais ça doit pas se faire normallement.
L'etat d'alerte, rien que ça ! Faut-il qu'ils soient tenus par les couilles tous ces soit disant responsables gouvernementaux et chefs d'état !!!

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum