Plus c'est gros...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

04012011

Message 

Plus c'est gros...




En mai 2009, Barack Obama créait une commission d'enquête sur la crise, nommée FCIC. Son ordre de mission : "Examiner les causes, intérieures et internationales, des crises financière et économique actuelles aux Etats-Unis." Bipartite, sa composition réunissait des personnalités expérimentées représentant les idées de la nouvelle majorité démocrate et celles de l'ancienne, républicaine. Au total, autour de son président, Phil Angelides, un ex-trésorier général de l'Etat de Californie, elle incluait trois financiers et avocats d'affaires, deux anciens élus au Congrès, deux ex-conseillers économiques de George Bush, un entrepreneur et un ex-régulateur du secteur bancaire. Six penchaient démocrate (dont le président), quatre républicain (dont le vice-président, Bill Thomas, membre de l'ultraconservateur American Enterprise Institute).


En instaurant cette commission, M. Obama avait forcément pensé à la commission Pecora qui, au début de la Grande Dépression, enquêta sur ses racines et ses instigateurs. Les travaux de cette commission présidée par le procureur Ferdinand Pecora, elle aussi bipartite, nommée en 1932 sous les républicains et redynamisée par le démocrate Franklin Delano Roosevelt, débouchèrent sur une législation (loi Glass-Steagall séparant activités de dépôt et d'affaires des banques, création d'un "gendarme" des marchés, la Securities and Exchange Commission, et d'autres agences de contrôle) qui configura la vie financière américaine pour un demi-siècle, ouvrant la voie aux grandes réformes socio-économiques qui suivirent.

Dans l'esprit de M. Obama, la FCIC avait deux missions : l'une d'impulsion législative, l'autre pédagogique. Elle devait encourager cette "refondation de l'économie" que lui-même prônait - un concept aujourd'hui abandonné. Las ! Deux fois déjà, la remise de ses conclusions a été reportée. Bipartite, my foot... Aucun compromis n'y a été possible entre prorépublicains et prodémocrates. Après dix-huit mois d'auditions de 800 acteurs directs (PDG, traders, hauts fonctionnaires, experts...), des millions de pages de documents analysées, la commission s'est avérée incapable de dégager un "narrative", comme disent les Américains, un récit collectif des racines et du déroulement de la crise, quitte à signaler des divergences ici ou là.

Les républicains ont tout simplement refusé que le nom "Wall Street" figure dans ce rapport. On a bien lu : aucune "cause" de la crise, pas même partielle, ne saurait être imputable aux marchés financiers. Non seulement ceux-ci sont blancs comme neige, mais des termes comme "dérégulation", "banque fantôme" (pour désigner les fonds spéculatifs), "risque systémique" ou "interconnexion" ne devaient pas non plus apparaître. Mais alors, pourquoi cette crise ?

Les républicains de la FCIC ont résumé le 15 décembre 2010 leur position : l'unique responsable de la crise, c'est... l'Etat américain ! Pour avoir flatté les pulsions égoïstes des familles à s'endetter afin d'accéder à la propriété, pour avoir trop régulé et instrumentalisé ses bras armés de la réassurance du crédit immobilier nommés Fannie Mae et Freddie Mac, l'Etat est consacré seul coupable de la déroute financière.

Peu importe que l'Etat que dénoncent ces républicains était... le leur : qui donc détenait le pouvoir durant les huit ans ayant précédé la crise financière ? Peu importe que le rêve de l'accès de chacun à la propriété, lancé par le démocrate Bill Clinton, ait été promu avec plus de vigueur encore par le républicain George Bush. Que ce dernier n'a pas surrégulé mais dérégulé autant qu'il a pu. Que Fannie et Freddie n'étaient pas été des entreprises publiques gérées par l'Etat, mais des sociétés parfaitement privées et d'autant mieux cotées en Bourse qu'elles jouissaient d'une "garantie publique". Peu importe que, si Fannie et Freddie ont totalisé des pertes abyssales, ce n'est pas parce qu'elles étaient trop contrôlées, mais libres de leurs mouvements. Qu'enfin ces sociétés n'ont investi que tardivement dans les titres subprimes, qui plus est sous la pression des marchés, pas de l'Etat.

Bref, "le seul problème de cette théorie est qu'elle n'est pas conforme aux faits", écrit malicieusement l'enquêteur financier du New York Times, Joe Nocera, qui parle de "véritable honte". Et quand ces membres de la FCIC accusent l'Etat d'avoir précipité la panique générale en... refusant de sauver la banque d'affaires Lehman Brothers, en septembre 2008, on en reste coi ! Ainsi, pour ces pourfendeurs résolus de toute intervention publique dans les affaires économiques, l'Etat est coupable, y compris lorsqu'il suit leurs propres préceptes...

Mais où a disparu donc le pragmatisme américain, si constitutif d'une formidable capacité d'adaptation face aux difficultés ? Poursuivre la liste des erreurs et incohérences de ce document serait de peu d'intérêt. Car il ne s'agit pas, pour ces républicains-là, de participer en conscience à un "examen" permettant, comme le fit la commission Pecora, de dégager des mesures propres à juguler les propensions les plus nocives du système. Il s'agit de promouvoir un pur concentré d'idéologie. Et plus c'est gros...

"Tout cela serait risible si les conséquences n'étaient si graves", renchérit Joe Nocera, qui craint que ce texte soit le prélude au sabotage systématique de toute régulation financière par la majorité républicaine du nouveau Congrès, qui commence ses travaux cette semaine. A lire cette vision des origines de la crise, on comprend mieux pourquoi, aux yeux de la gauche américaine - cf. le film Inside Jobs -, une Christine Lagarde apparaît comme un parangon de pensée rationnelle sur la crise du capitalisme.

avatar
Mister Cyril

Nombre de messages : 2391
Date d'inscription : 15/08/2008
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Plus c'est gros... :: Commentaires

Message le Mer 4 Mai 2011 - 18:21 par Invité

Mister Cyril a écrit:mais les orientations idéologiques de Cohn-Ben-Dit ou Hulot font froid dans le dos...
EELV ne se limite pas à ces stars médiatiques. Je ne fais pas de prosélytisme, simplement je pense que ce parti est le seul qui dit les choses telles qu'elles sont. Pour réviser ton jugement je t'invite à lire les différentes motions (bientôt c'est le congrès) et de discuter ensuite qu'est-ce qui te fait froid dans le dos (le battage médiatique est fait simplement pour décourager les citoyens en leur imposant le TINA)
va lis et reviens =>motions
Je signale aussi à brusyl que le CRREA de JFK a signé la motion de Cécile Duflot.
Bises

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 4 Mai 2011 - 17:14 par Mister Cyril

L'abstention est un non-choix qui n'est pas plus une impasse que d'accepter un système autiste (alternance umps) mais je ne suis pas là pour faire du prosélytisme anti-urne...je ne veux pas non plus te décourager par rapport à EELV mais les orientations idéologiques de Cohn-Ben-Dit ou Hulot font froid dans le dos...disons que je pense que s'ils arrivaient au pouvoir ils rendraient la vie plus tolérable à un degré moindre encore que l'union de la gauche 1981-1983 qui a quand même oeuvré...par contre je t'accorde qu'au niveau des idées c'est le parti où ça fourmille le plus et qu'ils ont dépassé le stade de l'écologie primaire pour intégrer le politique et l'économique (pas encore vraiment le social)...vive l'éducation et l'économie populaire!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 4 Mai 2011 - 15:00 par Invité

Les classes ouvirières et aujourd'hui moyennes ont largement rejoint l'abstention ou le FN
sauf que c'est une impasse totale : dans le 1er cas le mal sera encore pire, dans le 2e ça ne changera en rien les orientations UMPS actuelles. Brusyl vient de publier un article sur la fin du pétrole, seule EELV prône des solutions intelligentes à la fin de notre mode de vie basé sur la croissance, la dette et l'énergie bon marché. Plus vite ils arriveront au pouvoir pour mettre en oeuvre à grande échelle ces solutions, moins la décroissance sera brutale pour nous tous (car les plus riches s'en sortiront toujours avec peu de dommages). Il suffit que la majorité de gens comprennent cela... alors j'ai pas lu Gramsci mais l'éducation populaire y a que ça de vraie.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 4 Mai 2011 - 14:48 par Mister Cyril

"Là-dessus je ne suis pas d'accord, car même au PS il y a des élus qui pensent et qui proposent des choses tout à fait faisables qui permettraient de changer d'aiguillage et rendre la vie de beaucoup plus tolérable "

Effectivement nous sommes en désaccord sur ce point car je ne parle pas de rendre la vie "moins intolérable" en essayant de freiner le train en sortant les pieds (pour garder la métaphore ferroviaire) mais bien de changer d'aiguillage et là Montebourg (où Julien Dray à une autre époque ou Hamon ne servent que de caution "gôchiste"...)...la colonne vertébrale idéologique du PS est clairement dans la social-démocratie-chrétienne depuis bien longtemps et définitivement. Les classes ouvirières et aujourd'hui moyennes ont largement rejoint l'abstention ou le FN ce qui n'est pas un évènement ponctuel mais bien un mouvement de fond résultat de choix idéologiques et politiques de long terme. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire avec eux...

Après ils s'en suit une désespérance envers la politique qui ne peut plus "changer la vie" où le TINA est un élément central. Ce n'est pas une candidature factuelle d'un Mélenchon, Besancenot, EE... qui peut faire revenir la masse vers les urnes mais un travail de long terme idéologique (lire Gramsci...) dont je n'ai pas la prétention d'avoir les clés!
Je ne suis donc pas un désillusionné car je crois toujours aux combats collectifs...mais avec un minimum de cohérence idéologique que ne peuvent fournir les partis et syndicats qui n'ont comme priorité que les élus et le pragmatisme. Bref vieux débat entre réformismes et révolutionnaires...mais aucun défaitisme ni résignation face au but final!

Désolé pas le temps de développer plus ce débat plutôt basique...hasta la victoria!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 4 Mai 2011 - 11:41 par Invité

Mister Cyril a écrit:Si tu veux une adresse occitane...va sur le site de "Lot en action" tu trouveras un joli dossier, plein de lien et toutes les adresses de la coordination qui se met en place...NO GAZARAN!
Merci pour cette adresse, j'ai fini par trouver un collectif à Toulouse, une réunion aura lieu en mai. Bon j'ai loupé les grandes manifs de Nant avec Bové (sniff)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 4 Mai 2011 - 10:35 par Mister Cyril

Si tu veux une adresse occitane...va sur le site de "Lot en action" tu trouveras un joli dossier, plein de lien et toutes les adresses de la coordination qui se met en place...NO GAZARAN!

Pour ton 2 ème message je te répondrai un peu plus tard car il me faut au moins une heure dispo pour synthétiser une question aussi fondamentale!

Bizz à tout!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 4 Mai 2011 - 7:58 par Invité

Mister Cyril a écrit:Ma chère mélody tu ne lis pas ce forum avec assiduité because on en a parlé longuement de cette merde...(et même que je fais parti d'une association lotoise qui mobilise pas mal contre ça)...au fait t'aurais pas croisé un sexagénaire aigri à l'Utopia?
Mea culpa, promis je ferai des recherches...
T'aurais pas l'équivalent occitan de ton assoc ? comme ça on se retrouverait lors des manifs
L'anti-nucléaire aussi ça me brancherait bien (ah faire des sittings romantiques devant le soleil couchant à Golfech..., se bastonner avec les CRS dans un corps à corps torride...)
Sinon des sexagénaires aigris à l'Utopia j'en ai vu plein mais de canard, point...il doit tout de même avoir un signe distinctif, genre doigts palmés, non ?
Une info positive, voyons, voyons, ton salaire va être gelé un an de plus, non pas ça, l'inflation va bouffer ton pouvoir d'achat non plus...les effectifs explosent comme les centrales et les maladies...non plus...bein si c'est le printemps et j'aime la vie et le genre humain, si, si!!!
Oh mais qu'est-ce que t'es matérialiste alors ! je ne veux vivre que d'amour et d'eau fraiche voyons !Soyons pauvres mais heureux, moins de biens plus de liens, la vie est un tas de merde et il faut en manger un peu chaque jour (non pas celle-là, je me suis trompée de registre...) .Bises

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 4 Mai 2011 - 7:31 par Invité

Mister Cyril a écrit:...mais face aux exigences du moment je ne crois plus que le PS et autres partis réformistes aient la volonté et les capacités idéologiques de construire un aiguillage qui nous empêcherait de fonçer vers le mur...
Là-dessus je ne suis pas d'accord, car même au PS il y a des élus qui pensent et qui proposent des choses tout à fait faisables qui permettraient de changer d'aiguillage et rendre la vie de beaucoup plus tolérable (voir le blog de Montebourg qui fourmille d'idées même si c'est encore timide par rapport à ce qu'il faudrait faire c'est tout de même un bon début).Seulement il n'est pas majoritaire (la question à se poser est pourquoi ?) De même chez EELV, beaucoup plus radical il y a pas mal d'anciens militants PS déçus et qui veulent changer radicalement la société de façon toutefois progressive alors qu'au FG c'est radical (mais avec d'anciennes recettes selon moi). Bref il y a la capacité idéologique et la volonté, mais les citoyens préfèrent voter pour des néolibéraux du PS ou de l'UMP ou protester en se tournant vers le FN ou l'abstention. Cela m'intrigue beaucoup : pourquoi les gens ne votent pas pour ceux qui ont la volonté et les solutions pour changer les choses ? J'ai bien sûr qq pistes d'explications mais à mon avis cela est insuffisant pour éclairer le mystère de ce phénomène :
- la propagande des mass media qui ridiculise systématiquement toute solution alternative au TINA (mais là j'ai de l'espoir, avec l'internet et l'expérience concrète de la vie des gens même les cadres commencent à s'apercevoir que les carottes sont cuites)
- le vieillissement de notre société qui tend à privilégier les partis conservateurs (les vieux sont plus riches que les jeunes et possèdent des économies dans les assurances vie et autres PTB(=produits toxiques bancaires) qui leur apportent une rente
- les désillusionnés comme toi qui crois que les partis ne pourront rien changer (tiens donc et qui changera les choses dans notre système politique?) ce qui expliquerait l'apathie générale dont tu parlais plus bas ?
Alors toi, qui as un long passé militant tu pourras peut-être m'éclairer là-dessus car c'est une vraie préoccupation qui me taraude depuis des années et dont je n'ai pas trouvé la solution.
A moins de penser, comme les complotistes que tous les partis et syndicats sont noyautés par des Bilderberg, la Trilatérale et le CFR ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 4 Mai 2011 - 0:09 par Mister Cyril

non, non erreur pour toi ma belle, je ne prône en rien le désengagement politique puisque je fais toujours parti d'un syndicat et 3 associations...l'action citoyenne je la salue (même avec Cohen) ...mais face aux exigences du moment je ne crois plus que le PS et autres partis réformistes aient la volonté et les capacités idéologiques de construire un aiguillage qui nous empêcherait de fonçer vers le mur...donc je milite à mon niveau dans des structures modestes et je rêve aussi d'un Grand Soir!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 4 Mai 2011 - 0:04 par Mister Cyril

Ma chère mélody tu ne lis pas ce forum avec assiduité because on en a parlé longuement de cette merde...(et même que je fais parti d'une association lotoise qui mobilise pas mal contre ça)...au fait t'aurais pas croisé un sexagénaire aigri à l'Utopia?

Une info positive, voyons, voyons, ton salaire va être gelé un an de plus, non pas ça, l'inflation va bouffer ton pouvoir d'achat non plus...les effectifs explosent comme les centrales et les maladies...non plus...bein si c'est le printemps et j'aime la vie et le genre humain, si, si!!!

Salutations!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 4 Mai 2011 - 0:02 par Invité

Mister Cyril a écrit:...non pas que je sois anti-parti puisque j'ai été encarté toute ma vie mais disons que je n'attends plus rien et définitivement (sauf inversion des pôles) de la plupart d'entre eux...
Erreur, c'est le désengagement des citoyens dans les partis qui ont fait que ceux-ci ont dérivé vers la défense d'intérêts des élus plutôt que de l'intérêt général... après on peut toujours rêver du grand soir, mais il me semble plus efficace de militer et d'apostropher nos élus sur leurs actions. je l'ai fait pour Hadopi en envoyant un gros dossier à Cohen (maire PS de toulouse), du coup les socialos ont bougé sur la question, si vous vous rappelez de leur coup à l'assemblé nationale... ah je suis trop forte (lol)

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 3 Mai 2011 - 23:48 par Invité

Donald11 a écrit:
bises
Frequenterais-tu assidument ce cinema ?[/quote]
J'y suis allée ce soir voir Gasland : une vraie saloperie ce gaz de schiste ça pollue toute l'eau potable et rend les gens malades (maladies neurologiques, cancers...) car le fractionnement fait que la pollution se repend dans les nappes phréatiques et avec toutes les joyeusetés qu'ils mettent dedans pour fractionner la roche (arsenic, plomb, cadmium, strontium + tous les éthylènes-machin dont j'ai pas retenu le nom font que l'eau du robinet s'enflamme à l'approche d'un briquet, tu peux même fabriquer ton plastique à domicile ! ; très bien vu aussi le lobbying et la corruption des élus pour qu'ils votent les lois qui favorisent les intérêts financiers à courte vue. Je crois vraiment que le système est tellement pourri que malheureusement il ne s'arrêtera que quand il n'y aura plus rien qui pousse sur cette planète... Bon là je retombe en déprime, vous auriez pas une info positive pour me remonter le moral ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 3 Mai 2011 - 21:07 par Mister Cyril

Perdre la tête et pourquoi pas Alzeïemer non plus??? Je maintiens que le cinéma que je fréquentais assidument (mais tu préfères poser la question à mélody hein vieux v.....d) se trouvait à proximité de la place Wilson (300 m à tout casser); c'est toi qui doit confondre avec des salles plus obscures et à thèmes...non mais il va pas m'expliquer la ville rose le canard migrateur (pourquoi pas le Gaillac et le rugby non plus!!!)



Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 3 Mai 2011 - 9:43 par Donald11

melody vers a écrit:Sinon l'Utopia de Toulouse se porte bien, il est situé vers les galeries farfouillettes à coté de la place Wilson.
bises
Frequenterais-tu assidument ce cinema ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 3 Mai 2011 - 9:42 par Donald11

Mister Cyril a écrit: par contre il me semblait que c'était sur la place Wilson???
Bizz mon canard!
Faut prendre des poignees de magnesium, mon poussinet, tu commences a perdre la tete !!!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 3 Mai 2011 - 0:25 par Invité

Mister Cyril a écrit:

Bon ça fait 30 minutes que je cherche un article juste moyen manière d'animer les lieux mais ce soir c'est pas la peine...il y a que du Ben Laden pfffft

Voici une vidéo hilarante d'Obama en réponse à Donald Trump (vous savez le super milliardaire qui veut se présenter pour le compte du Parti républicain) qui remettait en cause l'origine américaine d'Obama =>clique
malheureusement pour les anglophones.
Sinon l'Utopia de Toulouse se porte bien, il est situé vers les galeries farfouillettes à coté de la place Wilson.
bises

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 2 Mai 2011 - 21:36 par Mister Cyril

vi mon canard exact il y avait 3 salles, par contre il me semblait que c'était sur la place Wilson???

Bon ça fait 30 minutes que je cherche un article juste moyen manière d'animer les lieux mais ce soir c'est pas la peine...il y a que du Ben Laden pfffft

Bizz mon canard!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 2 Mai 2011 - 11:46 par Donald11

Mister Cyril a écrit:Je ne sais pas si elle existe toujours mais il existait à Toulouse une petite salle de cinoch qui s'appelait Utopia...je connais ce mouvement et adhère à la philosophie générale, moins à la stratégie politique qui passe par le lobbying à l'intérieur des partis existant...non pas que je sois anti-parti puisque j'ai été encarté toute ma vie mais disons que je n'attends plus rien et définitivement (sauf inversion des pôles) de la plupart d'entre eux...

L'essentiel reste la fraicheur et l'optimisme qui doit rester car le barrage il cèdera mais après...

Salutations mélody del païs!
Le cinema Utopia de Toulouse se porte plutot bien. Il est toujours dans la rue Montardit. Et comme ca ne suffisait pas, aux trois salles de Toulouse sont venues s'en ajouter quatre, a Tournefeuille, dans un cadre agreable dans lequel on peut meme se remplir le ventre d'un repas nature avant de se meubler l'esprit.
Utopia Toulouse
Depuis mon exil dans l'Aude, je ne les frequente presque plus. Je les ai remplaces par le Casino de Lavelanet.

Merci Melody pour l'adresse internet.

Et bien le bonjour a tous ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 1 Mai 2011 - 19:37 par country skinner

Marrant, j'ai longtemps fréquenté l'Utopia d'Aix en Provence dans le début des années 70...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 1 Mai 2011 - 18:20 par Mister Cyril

Je ne sais pas si elle existe toujours mais il existait à Toulouse une petite salle de cinoch qui s'appelait Utopia...je connais ce mouvement et adhère à la philosophie générale, moins à la stratégie politique qui passe par le lobbying à l'intérieur des partis existant...non pas que je sois anti-parti puisque j'ai été encarté toute ma vie mais disons que je n'attends plus rien et définitivement (sauf inversion des pôles) de la plupart d'entre eux...

L'essentiel reste la fraicheur et l'optimisme qui doit rester car le barrage il cèdera mais après...

Salutations mélody del païs!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 1 Mai 2011 - 6:59 par Invité

Mister Cyril a écrit: ils ne peuvent plus tenir comme ça des siècles mais encore un certain nombres d'années??? Alors wait and see, le plus triste restant l'apathie générale!
Pour sûr qu'ils ont encore un tas de sacs de ciment à écouler, mais la brèche à colmater s'élargit continuellement jusqu'au naufrage final (pour cet automne selon le dernier GEAB). Bon en attendant, un peu d'utopie pour ébranler l'apathie générale =>clique
Et en avant pour le "monde d'après"

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 30 Avr 2011 - 14:07 par Mister Cyril

Vi mélody j'ai suivi tout ça...toujours le même problème, le barrage prend l'eau de toutes parts mais ils leur restent pas mal de sacs de ciment pour colmater lrs brèches quand même...l'exemple de la Grèce est pas mal car d'après ce que j'ai compris même s'il restructure la dette ils cherchent pas mal de solutions pour que cela soit encore assez indolore...pour la finance générale!!! tout en sachant que la "gangraine" continue de ronger l'os; ils ne peuvent plus tenir comme ça des siècles mais encore un certain nombres d'années??? Alors wait and see, le plus triste restant l'apathie générale!

Salutations!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 29 Avr 2011 - 7:14 par country skinner

Merci Melody... On a beau connaitre ces détails, les lier ensemble comme le fait Jorion donne une vision encourageante des temps à venir

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 28 Avr 2011 - 22:01 par Invité

Salut les maquisards, j'attendais de bonnes nouvelles pour vous rendre visite car ces derniers temps c'était plutôt la déprime .... Finalement Jorion nous en apporte ;-)) :
Avis de coup de vent, suivi de tempête, pouvant se transformer en ouragan !
Un titre un peu alarmiste, direz-vous ? Peut-être, mais lisez d’abord.

- L’université du Texas prend de l’or pour sa trésorerie….

Une information importante et passée totalement inaperçue est que l’université du Texas vient d’investir environ 1 milliard de sa trésorerie en or. L’article de Bloomberg est ici. Les membres du Board voient l’or « juste comme une autre monnaie mais qui n’a pas à souffrir d’une impression supplémentaire de billets ». Suivez mon regard ! Il est à noter que cette université forme également des économistes.

Alors que penser d’une telle stratégie? Simplement que de plus en plus de particuliers comme d’institutions commencent à avoir des doutes de plus en plus sérieux sur la pérennité du système économique mondial dans sa configuration actuelle.

Pourtant, comme le fameux cygne noir de Nassim Taleb, c’était impossible et inenvisageable.

Mais ce n’est pas tout. Ces dernières semaines sont particulièrement riches en alertes.

- Des taux à deux ans qui dépassent pour la première fois les 25% pour la Grèce.

Cela signifie que la Grèce est peut être à quelques jours seulement d’un rééchelonnement de sa dette dans laquelle inévitablement les banques mondiales à commencer par les banques françaises laisseront quelques plumes. A titre d’information, c’est le Crédit Agricole qui est la banque la plus exposée au risque grec, l’ensemble des banques étant tout de même concerné.

Pourtant, c’était impossible et inenvisageable.

- La mise sous surveillance de la dette US par l’agence de notation Standard and Poor’s,

Pour ceux qui n’auraient pas encore compris ou qui ne souhaitent vraiment pas comprendre, l’économie américaine reste la première économie mondiale. Un défaut de paiement US entrainerait le monde dans un chaos économique sans précédent. Les optimistes invétérés nous expliquent qu’ils n’y croient pas. Les mêmes d’ailleurs ne croyaient pas à un séisme d’une magnitude supérieure à 9, suivi d’un tsunami de plus de 15 mètres de haut, venant détruire 6 réacteurs d’une centrale nucléaire… et qui irradie un pays entier pour ne pas faire frémir avec une contamination entière de l’hémisphère Nord. Encore un triste cygne noir.

Pourtant, c’était impossible et inenvisageable.

- Morgan Stanley vient de faire un défaut de paiement volontaire de 3.2 milliards d’euros sur un immeuble qu’elle détient à Tokyo.

En clair peut importe ma perte, je n’en veux plus de cet immeuble. Quel peut être le mobile d’une telle décision qui est une première historique pour cette « vénérable » institution ?

Pourtant, c’était impossible et inenvisageable.

- Nous pouvons ajouter à cela que les CDS reflètent actuellement une anticipation d’annulation de la dette de certains pays européens pouvant atteindre les 75% (les CDS sont des pseudo-assurances sur les risques de faillites). Une information à rapprocher du fait que les fonds euros des contrats d’assurance-vie sont en très grande majorité (environ 75%) composés de dettes souveraines, c’est à dire d’obligations d’Etats.

Pourtant, c’était impossible et inenvisageable.

- Et puis il y a la Chine qui souhaite diversifier ses réserves en devises et faire diminuer de manière significative sa détention de dollars américains. En effet, l’érosion d’une monnaie est un moyen pour ne rembourser ses dettes qu’en monnaie de singe dévaluée. Mais cela se fait au détriment du détenteur de cette monnaie. Nos amis chinois ne semblent plus vouloir être les dindons de la farce.

Pourtant, c’était impossible et inenvisageable.

- Plus dramatique, McDonald (les restaurants) ont lancé une grande campagne de recrutement proposant 50 000 job en une journée. Des scènes pathétiques prouvant à quel point la situation de nombre de familles américaines est désastreuse. Pas loin de 3 millions de personnes se sont présentées pour obtenir un travail, certaines campant même la vieille pour être sûres d’être reçues. La situation a carrément virée au drame à Cleveland (voir ici la vidéo).

Pourtant, c’était impossible et inenvisageable.

- Et enfin, plus léger, après l’initiative de Cantona notre footballeur, les maires s’y mettent aussi, enfin le maire (P.J. : le bourgmestre !) de la ville de Gand en Belgique en tout cas, qui vient de prendre la décision de retirer ses fonds de deux banques à savoir Dexia et KBC afin de protester contre les politiques de ces deux institutions et invite toutes les villes à suivre sont exemple…

Pourtant, c’était impossible et inenvisageable.

Alors, « Avis de coup de vent, suivi d’une tempête, pouvant se transformer en ouragan », est-ce vraiment alarmiste après tout ?

De bonnes nouvelles, non ? Et cerise sur le gâteau, la dernière livraison de Fréderic Lordon que je vous invite à lire ici intitulée "les deux gros cochons" Comme quoi la prophétie du dernier GEAB va peut-être enfin se réaliser...
Sur M2 deux bons articles aujourd'hui dePhilippe Cohen et André Bellon, jetez-y un coup d'oeil et n'hésitez pas à féliciter la rédaction d'offrir enfin des articles de fond anti-pensée-unique à ses lecteurs (lol): Enfin, un socialiste se réveille du grand sommeil néolibéral => à suivre sur C politique
j'espère que toutes ces bonnes nouvelles vont vous donner envie de faire la fiesta pendant tout le week-end, moi je vais tout de suite arroser ça au Doubliner's.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 27 Avr 2011 - 12:49 par Mister Cyril

Bonne nouvelle pour Canard et son domaine seigneurial

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum