Jorion et la dette publique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10012011

Message 

Jorion et la dette publique




LA DETTE PUBLIQUE… OU LE PARTAGE DU BUTIN ?
http://www.pauljorion.com/blog/?p=20098

Mais pourquoi donc les recettes de l'Etat en % du PIB baissent elles apparemment?
That! is the question.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Jorion et la dette publique :: Commentaires

Message le Mer 12 Jan 2011 - 17:32 par Invité

"Grand timonier du web"
Pffff :) Il n'y a pas vraiment de timonier sur le web, c'est bien ce qui emmerde tous les pouvoirs issus du 20e d'ailleurs.
Et Bernes Lee par exemple, l'inventeur du web (et non du net), ne souhaite pas qu'il y ait de timonier, bien au contraire.

Bon sinon, oui, tu as raison, il y a cet aspect à des choses aussi concernant PIB et IS et dividendes, en tout cas pour ce que j'en ai compris.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 12 Jan 2011 - 16:05 par Mister Cyril

Me suis mal exprimé; désolé de te décevoir grand Timonié du web, mais dans le Pinçon-Charlot ils développent bien comment gràce aux sociétés off shore and co ce n'est plus les capitaux et les bénéficesqu'ils camoufflent (jusque là rien de neuf) mais aussi la production...donc augmentation du Capital mais effondrement des impôts et taxes sur cette même production...dichotomie des finances publiques...rigueur pour les travailleurs...explosion des services publics....(on tourne quand même toujours autour de ces 10 points qui sont encore passés du travail au Capital)...

De toutes façons notre président a affirmé dés 2009 que les paradis fiscaux s'étaient terminés alors...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 11 Jan 2011 - 13:01 par Invité

Oui Sylvie, j'ai "oublié". Non je n'ai pas lu ce rapport. Mais sans avoir étudié la question avec rigueur, je dirai que ce sur ce quoi je pointai dépasse en valeur les sommes liées à ces niches nationales.

Lahalle, bonjour.
Ce que je disais justement, c'est que dans le cadre des normes comptables internationales et où des comptes consolidés servent à asseoir l'IS, les grandes entreprises ont la possibilité de masquer les richesses créées en tel ou tel lieu. Le PIB me semble donc directement concerné par cette tricherie généralisée.

Mais bon, j'avoue que ces notions financières et économiques ne sont pas ma spécialité, je n'en ai que des souvenirs d'études et quelques notions glanées à droite à gauche. Mais bon, in me semble que je comprends les grandes lignes, ça me suffit à ne pas oublier ça quand je pense à la société en général.

Moi mon vrai truc, c'est Sylvie, le Talc, et Jésus, entre autre

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 11 Jan 2011 - 12:29 par lahalle

Salut les gars du maquis
Article intéressant...
Pour Jean-Marc, Jorion parle bien de PIB -ce qui est produit sur le territoire national- et non de PNB -ce qui est produit par les entreprises françaises-... Avec le PNB... Ca doit être encore pire

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 11 Jan 2011 - 8:48 par brusyl

t'oublies les niches fiscales JM !
As-tu lu ce rapport de la cour des comptes sur les impots des entreprises françaises paru il y peu de temps ?
Absolument atterrant ! les entreprises du CAC 40 ne paient que 8% d'IS au lieu des théoriques 33,3 % !
Ce qui correspond à un manque à gagner de 170 milliards par an soit 9% du PIB.
Quand je pense que le MEDEF hurle que les entreprises françaises sont trop taxées et que l'on nous expliquait que si l'Irlande était si dynamique c'est parce que, avec son imposition de 12,5 % sur les sociétés, cette fiscalité avantageuse faussait la concurrence en Europe.

Il me semble que j'avais posté un article sur le sujet à l'époque.. je ne le retrouve pas mais on peut lire par exemple :
http://www.liberation.fr/economie/01092301389-les-multinationales-choyees-par-les-niches

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 11 Jan 2011 - 2:42 par Invité

Cyril, la réponse est simple, et trouvable partout par n'importe qui, comme moi.
Les règles internationales de comptabilité permettent aux grandes entreprises de masquer dans leurs comptes les parts d'activités liées aux territoires, ce qui fait qu'elles échappent aux impositions sur les territoires où elles créent leurs VA.
Si on rajoute à ce fait les paradis fiscaux et les sociétés écrans, en termes très simples, les grandes entreprises peuvent très simplement décider à qui et comment payer leur IS, en toute impunité bien sûr, puisqu'à présent ce sont quasiment elles et leurs actionnaires (finance) qui légifèrent.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 10 Jan 2011 - 21:24 par Mister Cyril

Bein d'après l'auteur c'est essentiellement du à une baisse des impôts sur les sociétés (+rentrées générales je suppose; TVA, impôts directs....)...mais peut être aussi que cela marque un différentiel entre un PIB qui continue de croître (dans la finance certainement) et les revenus du travail qui baissent???
Apparemment tu as LA réponse que j'attends avec impatience O grand jeune manitou du web (mais moi je talque pas les fesses hein?).

Bonne semaine à toi et les autres...(mercredi aprèsM plus dispo Bru)

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 10 Jan 2011 - 19:01 par Invité

Oups sorry...
And what about my question?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 10 Jan 2011 - 18:54 par Mister Cyril

Hé oh j'ai failli le coller hier si tu me piques mes sources maintenant...

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum