anipassion.com

Sexisme, machisme et autre gaudrioles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

05062011

Message 

Sexisme, machisme et autre gaudrioles.




Tapie en moi, il est une bête qui ne dort que d'un œil. L'autre étant occupé à chercher de nouvelles proies. Toujours prête à se mobiliser à la vue d'une forme féminine, le moindre geste gracieux, la plus infime fragrance. Animal gourmand et possessif, il effleure chaque poitrine dans l'espoir de pouvoir la presser, soupèse voluptueusement le globe des fesses qui passent, caresse goulûment les hanches, enlace les tailles, mesure les bassins. Elle s'émeut pour la souplesse d'une silhouette, une démarche dansante.

Bien entendu, mon esprit la tient en laisse, bien serrée, en lui interdisant le moindre mouvement. Alors, en se conformant à la loi que je lui impose, la bête devient plus contemplative. En admirant la perfection des joues, leur luminosité, leur éclat, leur douceur. En se nourrissant des émotions qui les effleurent. De la beauté qui les enveloppe. Elle s'étonne quand au-delà du velours des lèvres, s'esquisse un sourire. Quand la clarté du regard interroge. De toute sa force.

Elle s'apaise enfin en se perdant dans la contemplation d'un visage, prête à se soumettre à l'intelligence prodigieuse qui en émane. A sa bienveillance. La gourmandise laisse un goût délicieux qui réjouit l'œil. Et le rend plus aigu. Forme d'intelligence, intelligence de la forme. L'esprit se lance à la recherche d'une perfection immanente. Lois de l'aérodynamique. Adéquation qui éveille la même admiration face au design réussi.

La bête est domptée, devenue docile. Il est alors possible d'entrer en intelligence avec cette femme, en résonance. Vibrations qui agitent mes neurones et au final met tout mon esprit en éveil. Cet état peut nous mener très loin dans l'échange. Nous entraîner dans des sphères inexplorées, nous connecter à des visions sublimes.

Les connexions s'amplifient, deviennent plus rapides, les espaces sont franchis allègrement, l'intuition perçoit instantanément ce que la raison ne voyait pas. Toutes les facettes de l'intelligence sont mobilisées. Et pas seulement l'étroite sphère spéculative. Mais aussi l'imaginative, la perspective, la sensitive, l'émotive, l'associative. Le sentiment de devenir plus humain dans toutes les dimensions possibles. Décidément, échanger avec une femme me rend plus intelligent

Mais alors, que d'intelligence gaspillée pour quelques gouttes de sperme sur le col d'un chemisier, mon pauvre DSK.

Amicalement
Franz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Sexisme, machisme et autre gaudrioles. :: Commentaires

avatar

Message le Dim 5 Juin 2011 - 17:48 par country skinner

Pour vous les gars, et compte tenu de l'éducation religieuse très stricte de Bru, évitez de montrer votre bête à la miss...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 5 Juin 2011 - 17:36 par Donald11

brusyl a écrit:En tout cas je salue cette magnifique ode à l'intelligence féminine, éloge si inaccoutumé venant de la bouche d'un homme. C'est chose rare de si bien en parler.
C'est par pudeur que les vieux maquisards mâles n'osaient pas aborder le sujet de cette manière.

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 5 Juin 2011 - 16:04 par Invité

Il me semble qu'une relation privilégiée est possible dans laquelle personne n'est dupe. Mais tout le monde gagnant. Toutes les femmes n'acceptent pas d'être regardées ainsi, me semble-t-il. Tout le monde n'admet pas que l'ami vienne à la maison avec son chien. Et malgré les affirmations, difficile de croire que ce chien est gentil. Autrement dit, bien élevé.

Cette réflexion me vient également à la suite d'un débat entr'aperçu dans l'émission de Taddéi. Un certain nombre de fémnistes s'exprimait sur le sujet à la mode. Et je ne sais quel vieux con s'est foutu en rogne en invoquant la biologie. Je crois que l'homme, s'il se considère comme tel, est capable de dépasser, voire de la sublimer, cette biologie. Nous vivons biologiquement avec cette bête. Ce peut-être un plus pour tout le monde. Même pour l'intelligence.

Bises
Franz

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 5 Juin 2011 - 11:59 par brusyl

C'est de toi ce texte François ?
En tout cas je salue cette magnifique ode à l'intelligence féminine, éloge si inaccoutumé venant de la bouche d'un homme. C'est chose rare de si bien en parler.

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum