"L'injustice massive de la crise"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10082011

Message 

"L'injustice massive de la crise"




Il y a quelque chose d'accablant dans la manière dont évolue la crise qui secoue les bourses mondiales et qui nous rapproche d'une récession majeure : cet effondrement a été prévu, annoncé, prédit à son de trompe, les remèdes pour l'éviter ont été énumérés jusqu'à l'obsession. Rien n'y a fait. L'aveuglement idéologique allié à l'avidité sans frein des possédants produit les mêmes effets qu'en 2008 et nous fait maintenant courir le risque d'une catastrophe.

Après 2008, il était clair qu'il fallait

- réformer en profondeur la finance mondiale pour en atténuer la volatilité,

- rééquilibrer la distribution des revenus pour assurer une croissance plus régulière et plus solide, fondée non sur le crédit mais sur le pouvoir d'achat préservé des classes moyennes et populaires

- revoir enfin les systèmes fiscaux pour taxer plus les classes riches, de manière à assurer aux Etats un revenu qui leur permette de faire face à leurs engagements.

Or ces réformes de justice et de bon sens ont été combattues avec succès par la coalition perverse des maîtres de la finance, qui sont aussi des maîtres en lobbying, et de la droite républicaine aux Etats-Unis, regroupée dans un mouvement d'illuminés appelé "Tea Party".

Le résultat est là : faute d'avoir séparé les activités purement spéculatives des banques de leur fonction de distribution du crédit, les économies des épargnants sont de nouveau menacées, ce qui diffuse un sentiment de panique irrépressible ; faute d'avoir engagé une politique des revenus moins inique, qui favorise cette fois la classe moyenne et non une mince élite de milliardaires, la croissance s'essouffle de nouveau par anémie prévisible de la demande ; faute d'avoir réformé le système fiscaux, notamment dans le monde anglo-saxon, comme le réclamait l'administration Obama, paralysée par le "Tea Party", le doute s'accroît sur la capacité des Etats à rembourser les énormes dettes contractées pour sauver le système financier et relancer l'économie. Les créanciers craignent le non-remboursement de leurs créances ; les actionnaires anticipent le retour de la récession : les bourses baissent à un rythme chaotique, précipitant le ralentissement économique redouté par tous. Les dogmes libéraux avaient déjà créé une injustice massive. Voilà qu'ils sont en passe de ruiner les économies occidentales.

Laurent Joffrin - Le Nouvel Observateur
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/laurent-joffrin/20110809.OBS8314/l-injustice-massive-de-la-crise.html
avatar
brusyl
Admin

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

"L'injustice massive de la crise" :: Commentaires

avatar

Message le Mer 10 Aoû 2011 - 13:19 par brusyl

Assez instructif de lire cela de la plume d'un spécialiste de l'eau tiède...et à tu et à toi avec l'oligarchie politique, y compris le président de la république
Serait-on dans le processus de ralliement de l'élite aux thèses révolutionnaires ?

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum