Playing for Change

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

14082011

Message 

Playing for Change




Je vous avais présenté ce mouvement il y a certain moment avec leur reprise extra de "Stand by me"
Voici leur version de "sittin" on the dock of the bay", tout aussi comment dire.. prenante. brrr la voix des deux chanteurs black me fait des frissons partout !




Playing for Change est un mouvement multimédia créé afin d'inspirer, de connecter et de promouvoir la paix dans le monde au travers de la musique. L'idée de notre projet nait de la conviction que la musique repousse les frontières et nous aide à nous projeter au delà de nos différences, quelles que soient nos origines, nos opinions politiques, ou la nature de notre spiritualité. La musique a le pouvoir de nous unir en tant qu'habitants de la même planète. Nous avons créé un studio d'enregistrement mobile, équipé d'un matériel digne des plus grands studios et voyagé à travers le monde là où la musique nous amenait.

Au cours de la réalisation de ce projet que nous avons réalisé qu'il n'était pas suffisant d'enregistrer et de partager cette musique : nous avons voulu trouver le moyen d'apporter quelque chose en retour aux différentes communautés rencontrées, qui avaient tant partagé avec nous. C'est ainsi que nous avons créé en 2007 la Fondation Playing For Change, organisme à but non-lucratif dont la mission allait être de créer et de développer des écoles de musique pour ces communautés.

Le dernier chapitre du mouvement Playing for Change a été la création du Playing For Change Band. Regroupant d'incroyables musiciens venus des quatre coins du monde, le groupe est l'expression même de cette incroyable force qui nait de l'union des cultures. Lorsque le public voit et écoute ces musiciens qui ont voyagé des milliers de kilomètres pour se retrouver ensemble sur scène et chanter, le pouvoir unificateur de la musique ne fait plus de doute pour personne.

Aujourd'hui, tout le monde peut participer à cette expérience unique en rejoignant le mouvement. Partagez le message, contribuez au travail de la Fondation, impliquez-vous… Mais tout ça n'est qu'un début. Ensemble, nous connecterons le monde au travers de la musique !
avatar
brusyl
Admin

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Playing for Change :: Commentaires

avatar

Message le Dim 28 Aoû 2011 - 12:22 par Donald11

Une naine blanche et un trou noir, c'est explosif en plus ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 27 Aoû 2011 - 15:34 par Mister Cyril

Bein pas facile de trouver des naines...à part à Fort Boyard...c'est pas dans le Poitou ça???

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 27 Aoû 2011 - 12:52 par brusyl

chacun son truc, et ses moyens.... cela-ne-me-reeeegaarde-pas !, chuis pas un naine, pas envie d'aller mettre mon nez dans les affaires des autres !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 27 Aoû 2011 - 10:03 par country skinner

Bon faut savoir que mon médecin m'a déconseillé le viagra (pas bon pour le palpitant) et qu'il va falloir que j'arrête le sexe. Pour commencer, je ne baise plus que des naines (pour me déshabituer progressivement)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 26 Aoû 2011 - 13:09 par Mister Cyril

Hé oh on m'a demandé un code de confirmation ça va le faire à chaque fois ça???? Qui est le webmaster à l'origine de cette "modernisation"???

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 26 Aoû 2011 - 13:08 par Mister Cyril

country skinner a écrit:Perso, j'ai trouvé un bon compromis : Je prends du viazac (mélange de viagra et de prozac). Ca me fait pas bander plus, mais je m'en fous complètement...

moua moua c'est vrai que c'est au moins la 5ème fois que je la lis mais je l'adore...quant aux moqueries des 2 autres presque sexas laisse tomber mon ratounet il y en a une une qui fait exprès d'oublier pour qui elle a voté en 2007 et un autre qui croit que la Dacie est un département moldave et l'Aude une province roumaine...ça devient le gériatrie-maquis ici...heureusement qu'il y a des jeunes informatisés pour tenir ce blog (ah JM sors de ce corps!!!)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 26 Aoû 2011 - 11:12 par Donald11

Ma chere amie,
Tout d'abord merci pour la traduction francaise du texte qui me permet de le comprendre. Je suis tres sensible a cette delicate attention. Ne te fais pas de soucis si ta traduction est approximative, je ne m'en rendrais meme pas compte.
D'un autre cote, si tu ne veux pas raviver les vieux souvenirs de notre ami Ratounet, et relire ici quelques saillies eculees, ne l'excite plus en lui rappellant l'existence du viagra. C'est tres douloureux pour lui !!! Tellement qu'il a fini par trouver les vacances fatigantes et n'aspire plus qu'a retrouver sa place habituelle dans son joli bureau !!!
Bises a tous ....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 17:15 par brusyl

taiiiinnn c'est cela aussi avoir 60 ans ? cela fait au moins la quinzième fois que tu racontes cette blague !
remarque cela a plein avantages alzheimer ! au moins trois :

1- tu peux cacher toi-même tes oeufs à Pâques
2- tous les jours la même blague te fait péter de rire.
3- tu peux cacher toi-même tes oeufs à Pâques...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 15:49 par country skinner

Perso, j'ai trouvé un bon compromis : Je prends du viazac (mélange de viagra et de prozac). Ca me fait pas bander plus, mais je m'en fous complètement...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 15:15 par brusyl

oaius, même qu'elle doit être toute bleue de tout le viagra que vous devez ingurgiter !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 15:10 par country skinner

Bru a écrit:mais à 60 ? hmmm ?
Ben nous autres méridionaux, même à 61 on a toujours la langue bien pendue hé hé...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 14:56 par brusyl

@ country
Si tes doigts sont aussi agiles sur ta guitare que ceux de JLL sur son piano, il ne faudra pas longtemps pour que je devienne une de tes groupies acharnées....zyva mon gars, enregistre "sixty one and holding" (le one c'est pour le tempo !) et balance ici que je vérifie !
He'll prove he's still a man ? : à 39 balais no blème... à 55 ans cela marche encore je peux l'attester, mais à 60 ? hmmm ?

@ ducky
Et pourquoi te plains-tu que peu de monde y aient pensé si tu ne dis rien à personne ?

Voici mon cadeau de non-anniversaire, un mec bien qui vient de passer les 60... tout ce que je te souhaite est d'être aussi "bubbly " (et sexy) que lui et de ne JAMAIS capituler !
No surrender (Bruce Springteen)
Well, we bursted out of class
Had to get away from those fools
We learned more from a 3-minute record, baby
Than we ever learned in school
Tonight I hear the neighborhood drummer sound
I can feel my heart begin to pound
You say you're tired and you just want to close your eyes
And follow your dreams down

Chorus:
Well, we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Like soldiers in the winter's night
With a vow to defend
No retreat, baby, no surrender

Well, now young faces grow sad and old
And hearts of fire grow cold
We swore blood brothers against the wind
Now I'm ready to grow young again
And hear your sister's voice calling us home
Across the open yards
Well maybe we'll cut someplace of own
With these drums and these guitars

'Cause we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Blood brothers in the stormy night
With a vow to defend
No retreat, baby, no surrender

Now on the street tonight the lights grow dim
The walls of my room are closing in
There's a war outside still raging
You say it ain't ours anymore to win
I want to sleep beneath
Peaceful skies in my lover's bed
With a wide open country in my eyes
And these romantic dreams in my head

Once we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Blood brothers in a stormy night
With a vow to defend
No retreat, baby, no surrender

No Surrender (On Ne Se Rend Pas)

On se cassait de la classe, on devait s'échapper loin de ces idiots
On apprenait plus d'un disque de trois minutes qu'on avait jamais appris en classe
Cette nuit j'entends les percus qui résonnent dans le quartier
Je peux sentir mon coeur qui commence à marteler
Tu dis que tu es fatiguée et que tu veux juste fermer tes yeux et te perdre dans tes rêves

On a fait une promesse qu'on a juré de toujours se rappeler
On ne recule pas, chérie on ne se rend pas
Comme des soldats par une nuit d'hiver avec un serment à défendre
On ne recule pas, chérie on ne se rend pas

Maintenant les visages jeunes sont ternes et ont vieilli, les coeurs de feu se sont refroidis
On s'est juré frères de sang contre le vent
Je veux vieillir jeune (trad tres approximative...)
Et entendre la voix de ta soeur qui nous appelait à rentrer de nos terrains vagues
Peut-être que nous pourrions couper une part de nous mêmes (???)
Avec ces batteries et ces guitares

On a fait une promesse qu'on a juré de ne jamais oublier
On ne recule pas, puce, on ne se rend pas
Des frères de sang d'une nuit orageuse et un serment à défendre
On ne recule pas, puce, on ne se rend pas

Maintenant, dans les rues cette nuit, les lumières pâlissent
Les murs de ma chambre se rapprochent
Il y a une guerre dehors qui fait du chahut
Tu dis que ce n'est plus à nous de la gagner
Je veux dormir sous des cieux pacifiques dans le lit de mon amour
Avec un pays grand ouvert dans mes yeux
Et ces rêves romantiques dans ma tête

On ne recule pas, puce, on ne se rend pas

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 13:55 par Donald11

Sixty one et pas une ride !!!
Fais gaffe quand meme a ton coeur, mon pepere !!!
Tu penses pouvoir decrocher dans combien de temps ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 12:49 par country skinner

En parlant d'anniversaire, je suis comme le palmipede ... je claironne pas. Mais en cadeau d'anniversaire pour mes fans et mes groupies, une petite adaptation de "Thirty nine and holdin'" de Jerry Lee Lewis (à 75 ans passés il tourne encore, l'animal)

http://www.uulyrics.com/music/jerry-lee-lewis/song-thirty-nine-and-holding/

He's out there somewhere every night
Where the music's playing loud
Doing all the 50's steps, in a 2011 crowd

The dim lights hide his millage lines
The Clairol hides the gray
And he won't mention anything
That gives his age away

Lord, he's sixty one and holding
Holding everything he can
From seventeen to twenty-five
He'll prove he's still a man

He's holding to a candle
And it's burning at both ends
He's sixty one and holding
Holding everything he can

You can bet he'll never see
sixty one again
He should have turned loose long ago
But still he's hangin' it in

He still thinks that he is the man
That he used to be
He's sixty one and holding
And acting twenty-three

Lord, He's sixty one and holding
Holding everything he can
From seventeen to twenty-five
To prove he's still a man

He's holding to a candle
My God, it's burning at both ends
He's sixty one and holding
Holding everything he can

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 12:37 par Donald11

@ Ratounet : pourtant, voir passer des fafiots toute une journee et pas pouvoir en toucher un, si c'est pas trop fatigant, ca doit quand meme foutre les boules !!!
@ Sylvie : je ne sonne pas du clairon pour annoncer ma date d'anniversaire, et je fete l'evenement avec ceux qui ne l'oublient pas ... et ca fait pas beaucoup de monde !!!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 12:10 par brusyl

Ouaip, j'avais lu ce nouvel avis de décès lundi...Cela décanille sec en ce moment chez les rock'n roll !
Bon courage pour ta rentrée country, moi idem... semaine d'arrivée de mes étudiants, la pire de l'année!
et toi ducky, profite bien de ton premier séjour aux frais de la solidarité française ! mais dis-donc, cela veut dire que tu as eu 60 ans et tu ne nous en a rien dit ???

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 10:20 par country skinner

ca doit etre deprimant de repartir au taff en croisant tous ces nantis de retraités
meuh non mon canard, repartir au taff après les congés, depuis quelques decennies j'en ai pris l'habitude (et ca permet de souffler, le rythme des activités en vacance c'est épuisant), et puis je suis un partageux, moi, je suis content d'aider les retraités pauvres à survivre...
(Nota ; je fais une exception pour les retraités en camping car qui me font ch... sur la route hé hé)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 9:47 par Donald11

Ce que ca doit etre deprimant de repartir au taff en croisant tous ces nantis de retraités qui vous regarde passer avec un air goguenard !!!
Bon courage quand meme, mon Ratounet.
A propos, j'attends la fin du mois avec delice pour toucher ma premiere mensualite de retraité ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 24 Aoû 2011 - 5:38 par country skinner

Yessir... "Back to my ball and my chain" (House of the rising sun - version "traditionnelle" et non "animalière" - ptouiii...)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 23 Aoû 2011 - 14:08 par Donald11

Merci pour avoir contribue une fois de plus a eclairer mon inculture musicale anglo-saxonne ...

T'as repris le taff, Ratounet ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 23 Aoû 2011 - 11:22 par country skinner


A l’âge de 78 ans, l’auteur de Jerry Leiber est décédé. Il laisse derrière lui quelques uns des plus grands titres interprétés notamment par Elvis.

Un dernier rock’n’roll pour la route. Cette musique, Jerry Leiber l’aura façonnée, composée et offerte aux plus grands. Lundi 22 août, l’auteur de génie s’est éteint au Cedars-Sinai de Los Angeles sur une dernière note de musique. A 78 ans et après des années de lutte contre la maladie, il aura finalement succombé à une déficience cardio-pulmonaire.

Son nom n’est pas forcément connu du grand public mais ses œuvres sont, elles, entrées dans l’histoire. Pour Jerry Leiber, tout a commencé par une rencontre, avec Mike Stoller. Les deux jeunes hommes alors âgés de 17 ans font connaissance autour du comptoir d’un magasin de disques. A l’époque, Jerry travaille dans la boutique et Mike vient y jouer du piano. Ayant l’un et l’autre les mêmes goûts musicaux, ils décident de s’unir pour former un couple d’auteur-compositeur. Depuis cette période ils ne se sont jamais quittés.

Grâce au King ils deviennent rois. Alors à peine majeurs, Jerry Leiber et son acolyte font la rencontre d’Elvis Presley pour qui ils se mettent tout de suite à écrire. Les titres Hound Dog, Jailhouse Rock ou encore Loving You sortiront de cette collaboration. L’auteur et le compositeur deviennent alors des références pour tous les artistes anglo-saxons. Les stars de la chanson s’arrachent leurs créations. En 1961, nouveau hit qui se passera ensuite de générations en générations, ils composent Stand By Me pour Ben E. King.
Inséparables jusque sur le pavé.

Jerry Leiber et Mike Stoller se partagent également leur étoile sur Hollywood Boulevard. Dans un milieu réputé pour être infesté de requins et d’ennemis à chaque coin de studio, les deux compères se seront restés fidèles, jusqu’à ce que la mort les sépare.

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum