La moitié du déficit de la balance commerciale de la France ????

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

30082011

Message 

La moitié du déficit de la balance commerciale de la France ????




Cet article révèle toute la perversité de notre système économique. On délocalise les sites de production en mettant les ouvriers au chômage et, après avoir fait fabriquer à bas coût nos voitures, ont les réimporte en creusant le déficit de la balance commerciale. De plus en plus le peuple se retrouve dans une situation schizophrénique. Acheter Français n'a même plus le moindre sens.

Amicalement
Franz

Renault et PSA roulent à l'étranger
Article paru dans Marianne N° 747 du 13 au 19 août 2011

"Quand Billancourt éternue, la France s'enrhume". C'est ce qu'affirmait un dicton du siècle dernier, du temps où la France vivait au rythme du pouls social de l'automobile. En 2011 c'est une autre maxime qu'il faudrait forger :" Quand Renault et Peugeot foutent le camp, la France s'endette". A preuve leur responsabilité dans le gouffre du déficit commercial, qui s'élève à 48 milliards d'euro pour le premier semestre 2011.

Il y a dix ans, l'ancienne régie publique et Peugeot dégageaient à l'exportation un excédent de 11,9 milliards d'euro. Au fil des ans, Renault s'est implanté partout dans le monde, notamment en Corée (Samsung) en Roumanie (Dacia) et en Turquie (Oyak). Peugeot, à un degré moindre, à suivi un mouvement de délocalisation qui a inversé la donne commerciale.

Aujourd'hui, les deux tiers de la production des constructeurs tricolores sont réalisé à l'étranger. Résultat ? Selon les dernières statistiques des douanes, la réimportation d'une part des voitures fabriquées à l'étranger explique à elle seule la moitié de la dégradation de l'excédent de l'industrie manufacturière.

Nicolas Sarkozy aurait du prendre en compte cette réalité avant d'accorder à ces constructeurs – sans la moindre contrepartie – une prime à la casse qui a coûté 1 milliard d'euro en deux ans aux finances publiques. Malgré ce cadeau PSA laisse planer le doute sur ses sites historiques d'Aulnay (Seine-Saint-Denis) et de Sevel-Nord (Nord). La France serait-elle condamnée à voir son industrie automobile files à l'étranger ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum