Moody’s file une bonne claque à Nicolas Sarkozy et Angela Merkel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

13122011

Message 

Moody’s file une bonne claque à Nicolas Sarkozy et Angela Merkel




12 décembre...
Je me suis décarcassée : j'ai traduit les extraits de ce rapport de Moody's rien que pour vous, soyez indulgents à l'égard de certaines phrases un peu lourdingues, je n'ai pas le temps de me relire et me corriger !
________________________________________
C’est compliqué… On ne peut pas à la fois reprocher aux journaux de faire du copier/coller de communiqués et par ailleurs, de survoler les informations sans donner de précisions sur le sujet abordé. Par exemple, vous aurez tous lu aujourd’hui que Moody’s a émis un communiqué pour dire qu’elle conservait sa position en dépit du fabuleux sommet européen au cours duquel Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont sauvé l’Europe pour la énième fois.
Dans le cas d’espèce, il eut été intéressant de citer, comme l’a fait ZeroHedge, in extenso, le communiqué tant il recèle de perles. Nous n’irons pas jusque là pour ne pas lasser le lecteur, mais quelques passages inciteront tout de même à réfléchir au torrent de caca de taureau qui a suivi ce nouveau plan de sauvetage. Comme toujours, nous avons envoyé un message sur Twitter pour nous interroger sur le « temps de vie » de ces nouvelles décisions. Les marchés ont décidé ce matin que non, ça ne suffisait pas. A quand le prochain plan ?
Les CDS de la dette grecque ont crevé un nouveau plafond qui les font simplement sortir de la réalité. Ceux de la France continuent de s’envoler. Visiblement, comme Moody’s, les investisseurs ont une confiance toute relative dans les déclarations de Nicolas Sarkozy.
Mais revenons au communiqué de Moody’s :

Last Friday, European policymakers issued a communiqué announcing additional measures aimed at addressing the formidable challenges facing the euro area. The communiqué discussed at a high level the direction of a variety of initiatives aimed at supporting closer fiscal coordination among euro area (and many EU) sovereigns in the years to come, and at the same time to address the more acute immediate challenges euro area sovereigns and banking systems face. The clear statements it contains affirming the commitment of euro area authorities to work towards a common economic policy provide a further indication of euro area politicians’ desire to move towards centralised fiscal coordination and mutualisation of resource and risk.

Vendredi dernier les gouvernants européens ont diffusé un communiqué annonçant des mesures supplémentaires pour contrer les énormes challenges qu’a à affronter la zone euro .Ce communiqué examine à un très haut niveau la direction à donner à une série d’initiatives destinées à encourager une coordination fiscale plus rapprochée parmi les états souverains de la zone euro et visant en même temps à faire face aux problèmes les plus aigus des pays et des systèmes bancaires de cette zone. Les déclarations claires qu’il contient, affirmant l’engagement des autorités de la zone euro à travailler pour une politique économique commune fournit une assurance pour l’avenir du désir des politiciens de la zone euro de se diriger vers une coordination fiscale centralisée et une mutualisation des ressources et des risques
.

Moody’s commence par rappeler ce que les dirigeants européens ont décidé

Few New Measures Beyond Previous Announcements
In substance, however, the communiqué offers few new measures, and does not change our view that risks to the cohesion of the euro area continue to rise. Measures to strengthen the governance of the EU’s Excessive Deficit Procedure were first announced in the first half of 2011. The intention to introduce measures to strengthen national budgetary frameworks and to improve coordination and cooperation, including a heightened role for the Commission, was announced in October, as was the aim of leveraging the European Financial Stability Facility.
The July package contained very clear statements regarding the uniqueness of private sector involvement (PSI) in Greece’s assistance programme. We placed little weight on those statements then. It is difficult to place greater weight on them now given, for example, the intention to complete the Greek PSI programme, to incorporate Collective Action Clauses in European Stability Mechanism documentation to facilitate orderly PSI in future, and the reference to the application of “IMF principles and practices” which often also involve burden-sharing with private sector creditors.

Peu de mesures nouvelles par rapport aux annonces précédentes.

Toutefois, le communiqué offre en substance peu de nouvelles mesures et ne change en rien notre vision des risques que la cohésion de la zone euro continue à entretenir. Les mesures pour renforcer la gouvernance de la procédure de déficit excessif fut déjà annoncée durant la première moitié de 2011. Le projet d’introduire des mesures pour renforcer le cadre des budgets nationaux et pour améliorer la coordination et la coopération, incluant un plus grand rôle pour la commission fut annoncé en octobre, et était contenu dans le projet d’augmentation de l’effet de levier du FEFS
Le paquet de mesures de juillet contenant des déclarations très claires sur l’unicité de la participation du secteur privé (PSI)dans le programme d’aide à la Grèce. Nous avons alors donné très peu de poids à ces déclarations. Il nous semble difficile de leur accorder maintenant plus de poids, par exemple, l’intention de compléter le PSI grec en incorporant des clauses d’action collective dans les statuts du MES en vue de réguler de futurs PSI ou encore la référence à l’implication des « principes et pratiques » du FMI, qui souvent implique le partage de la charge avec les créanciers du secteur privé.


Puis explique que la plupart des décisions étaient déjà annoncées. Rien de neuf sous le soleil. Merci d’avoir joué.

As a result, the communiqué does not change our view that the crisis is in a critical, and volatile, stage, with sovereign and bank debt markets prone to acute dislocation which policymakers will find increasingly hard to contain. While our central scenario remains that the euro area will be preserved without further widespread defaults, shocks likely to materialise even under this ‘positive’ scenario carry negative credit and rating implications in the coming months. And the longer the incremental approach to policy persists, the greater the likelihood of more severe scenarios, including those involving multiple defaults by euro area countries and those additionally involving exits from the euro area.

Et donc, le communiqué ne change pas notre opinion que la crise est dans une étape critique et instable compte tenu que la dette souveraine et bancaire menace encore plus d’une dislocation que les politiques auront de plus en plus de mal à contenir. Tout en maintenant notre scenario central d’une zone euro préservé sans menace d’extension de nouveaux défauts, ces chocs se matérialisant même sous ce scenario « positif » produiront dans les prochains mois des effets négatifs sur le crédit et les taux de crédit. Et, plus longtemps cette approche de la politique ( ?) se cumule, plus grandes sont les probabilités de scenarios plus sévères, incluant ceux impliquant de multiples défauts dans la zone euro et ceux impliquant donc des sorties de l’euro de pays de cette zone.


Ça se corse… Moody’s n’écarte pas complètement l’idée de nouveaux défauts de la part de pays de la zone.

The credit implications of these and further measures likely to be announced in coming weeks require careful consideration against the backdrop of decelerating regional economic activity, fragile banking systems, partly dysfunctional credit markets, and the varying degree of success of country-specific measures aimed at structural change and fiscal consolidation.

Les implications sur le crédit de ces mesures et de celles qui devraient être annoncées dans les semaines à venir exigent d’être attentivement considérées en comparaison avec la toile de fond du ralentissement de l’activité des économies régionales, de la fragilité des systèmes bancaires, des dysfonctionnements d’une partie des marchés du crédit et des degrés différents de succès des mesures spécifiques prises dans chaque pays pour appliquer ces changements structuraux et cette consolidation fiscale
.

Mieux, avec les mesures annoncées et celles à venir, les risques de ralentissement économique et sur les systèmes bancaires sont importants.

But in the absence of credit market conditions stabilising, the system remains prone to further shocks which would likely lead to selective rating changes. More broadly, in the absence of any decisive policy initiatives that stabilise credit market conditions effectively, our intention as announced in November is to revisit the level and dispersion of ratings during the first quarter of 2012.

Mais, en l’absence dans le marché des credits de conditions propres à sa stabilization, le système reste sujet à des chocs ultérieurs qui conduiraient probablement à des taux de change sélectifs. Plus généralement, en l’absence de décisions politiques destinées à stabiliser les conditions du marché du crédit, notre intention est, comme nous l’avions annoncé en novembre, de re contrôler le niveau et la dispersion des taux durant le premier trimestre 2012

Paf, attendez-vous à une dégradation des notes début 2012…
Mais ça, on le savait.
Sauf François Fillon pour qui ceux qui le disent « racontent n’importe quoi« .
http://reflets.info/moodys-file-une-bonne-claque-a-nicolas-sarkozy-et-angela-merkel/
avatar
brusyl
Admin

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum