Ce que révèle la dernière panne du Nasdaq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

27082013

Message 

Ce que révèle la dernière panne du Nasdaq




Créé le 26-08-2013 à 10h26 - Par Paul Loubière

http://www.challenges.fr/finance-et-marche/20130826.CHA3238/ce-que-revele-la-derniere-panne-du-nasdaq.html?google_editors_picks=true

Pour Alexandre Laumonier, anthropologue des marchés financiers, elle n'est pas que le fruit d'une technologie défaillante mais tient à la privatisation des places financières.

Pendant trois heures, le 22 août, le Nasdaq a suspendu toute activité en raison d’un problème technique. Sait-on aujoud’hui ce qui s’est vraiment passé ?

Pendant trois heures, à la suite d’une panne, le Nasdaq a décidé de cesser ses activités. Pour une plateforme qui fonctionne avec des transactions à hautes fréquences, trois heures, c’est très long. Et ca remet en question l'intégrité du Nasdaq. Sur le plan technique, on ne dispose pas encore de toutes les informations pour savoir précisément ce qui s’est passé. Le Nasdaq tente de rejeter la responsabilité de la panne sur Nyse Arca (le système de négociations électroniques du Nyse), mais sans le nommer. C’est un peu la stratégie du "c’est pas moi, c’est lui..." Sans entrer dans trop de détails, disons simplement que cette panne est une conséquence directe de la complexité technologique des marchés. Depuis 2007, il y a 13 marchés financiers officiels aux Etats-Unis, dont le Nasdaq, Nyse (la bourse de New York), Nyse-Arca etc. A côté de ces marchés officiels, il a des "darks pools", des plateformes alternatives où les transactions sont anonymes sans que les informations sur les cotations soient diffusées à l’extérieur.

Pour en revenir au Nasdaq, d’où vient la panne ?

Il faut comprendre la structure des marchés financiers. Les informations concernant les prix de toutes les plateformes passent par les "Security information processors", les SIP dans le jargon. La panne vient, semble-t-il, du SIP du Nasdaq qui n’envoyait plus les données des cotations en cours aux autres marchés. Or le Nasdaq (qui cote notamment Apple) est l’un des plus gros marchés américains. Si les autres plateformes électroniques ne savent plus ce qui se passe au Nasdaq, c’est tout l’archipel des marchés électroniques qui se grippe. En gros, les marchés sont tellement interdépendants que le moindre incident sur une plateforme peut avoir des conséquences sur toute la chaîne.

Le trading à hautes fréquences a-t-il joué un rôle ?

Non – ou disons indirectement. Le trading à hautes fréquences entraîne une hausse des volumes et des cotations mais en l’espèce, l'origine de la panne incombe au Nasdaq. Inversement, les conséquences de la panne, pour autant qu’on puisse en juger aujourd’hui, n'ont pas été forcément aggravées par le trading à hautes fréquences. Mais le fait qu’il y ait un très grand volume de cotations entraîne un très grand volume d’informations à traiter dans un laps de temps de plus en plus court. Il faut donc que le système informatique soit très robuste. Et c'est là, semble-t-il, que le Nasdaq a eu quelques problèmes pour disséminer les informations provenant du SIP.

Vous dites que la panne vient de la complexité des marchés. D’où vient cette complexité ?

C’est en partie le résultat de la privatisation des marchés. Autrefois, jusque dans les années 2000, les marchés étaient mutualisés. La Bourse de Paris n’était pas une société destinée à gagner de l’argent. Dans les années 2000, aux Etats-Unis comme en Europe, on a cédé aux sirènes du libéralisme qui soufflaient que "plus on privatise, plus il y a de concurrence et plus il y a de concurrence et mieux c’est pour le consommateur – ici, l'investisseur." Résultat, on a privatisé les Bourses et elles sont devenues des sociétés cotées au même titre que ExxonMobil ou IBM. La Bourse de Paris est aujourd’hui une société elle-même cotée en Bourse et le Nasdaq se doit de gagner de l’argent. Le problème est qu’il gagne aussi de l’argent avec SIP, le système qui envoie les données aux autres marchés. Les origines de la panne du Nasdaq sont sans doute à rechercher du côté d'une technologie défaillante, mais les conséquences de cette panne sont le produit des dérégulations des marchés décidées par les régulateurs (et donc les pouvoirs publics).

Y aura-t-il des conséquences financières ?

Probablement, puisque toutes les plateformes sont inter-connectées. Mais pour l’instant, rien ne permet d’affirmer que cette panne aura des conséquences catastrophiques.

Faut-il changer la réglementation ?

Certainement… D’une certaine façon, cette panne tombe on ne peut mieux puisque la SEC planche en ce moment sur de nouvelles règles pour simplifier un peu la complexité de l’archipel des plateformes de trading financier. Reste que la simplification d’un système complexe est une tâche délicate.

Peut-on dire que les algorithmes ont pris le pouvoir ?

Certaines plateformes font 60 millions de lignes de codes algorithmiques, autrement dit aucun humain ne peut les lire en intégralité ! Aucun humain ne peut vraiment savoir ce que font au final les algorithmes. Ce sont des boîtes noires. On connaît, ou on croit connaître, les stratégies visées par ces algorithmes, mais aujourd’hui ceux qui jouent à hautes fréquences avec ces algorithmes ne savent pas très bien comment ils ont réussi à gagner (ou perdre) de l'argent. L'écosystème des algorithmes de trading est lui-même devenu très obscur…


Dernière édition par country skinner le Mer 28 Aoû 2013 - 8:28, édité 1 fois
avatar
country skinner
Admin

Nombre de messages : 2419
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Ce que révèle la dernière panne du Nasdaq :: Commentaires

avatar

Message le Lun 9 Sep 2013 - 21:26 par Mister Cyril

Il n'y a plus que ça à attendre un effondrement interne du système...qu'il mange ses enfants...peut être...désolé les gars ce n'est pas que j'ai déserté totalement le forum mais j'ai réellement déserté tout site d'informations, presse écrite, tout; overdose totale de la vie sociétale. En fait je reste au banc de la cité jusqu'à ce qu'un évènement me semble réellement digne de réactiver mes neurones politiques!
Ceci dit ça me fait plaisir de voir que vous êtes toujours là et puis...chasser le naturel...c'est un grand malheur pour moi mais je suis un animal politique!
Bizz à tous les 2 (demain grève quand même, oh faut pas déconner!).

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 31 Aoû 2013 - 12:46 par Donald11

country skinner a écrit:
Je te remercie beaucoup pour avoir mis l'accent sur les points importants de l'article et mon ignorance crasse du monopoly virtuel mondial
...  Ben aussi, canardos, fallait pas me provoquer, tu me connais pourtant
Ben oui mais je ne peux m’empêcher de provoquer, c'est dans mes gènes ... et ca ne me gène même pas car ou y'a des gènes, y'a pas de plaisir !
Aurais-tu finalement succombé aux appels de la retraite heureuse ?
Presque... il me manque encore une paire de trimestre
Fais gaffe, si tu temporises un peu trop, tu vas finir par toucher une retraite misérable a la st glinglin ! Bon, d'un autre cote, si tu as mis tes primes de trader a l'abri dans un paradis fiscal quelconque, t'es pas prêt a mourir de faim !!!
Bon appétit mon cher Ratounet ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 30 Aoû 2013 - 7:27 par country skinner

Je te remercie beaucoup pour avoir mis l'accent sur les points importants de l'article et mon ignorance crasse du monopoly virtuel mondial
...  Ben aussi, canardos, fallait pas me provoquer, tu me connais pourtant
Aurais-tu finalement succombé aux appels de la retraite heureuse ?
Presque... il me manque encore une paire de trimestre

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 29 Aoû 2013 - 12:42 par Donald11

Je te remercie beaucoup pour avoir mis l'accent sur les points importants de l'article et mon ignorance crasse du monopoly virtuel mondial ...  

Aurais-tu finalement succombé aux appels de la retraite heureuse ? Si tel est le cas, bienvenu à toi au royaume des rentiers. Tu vas désormais pouvoir librement te préoccuper de toutes tes petites douleurs. et c'est notre cher ami l'enseignant qui va devoir mettre les bouchées doubles !

"c'est beaucoup moins plaisant pour les autres humains moins bien lotis que nous..." Ce n'est guère plus plaisant pour moi qui a bien senti la diminution d'un "pouvoir d'achat" (que j'aime cette expression !) en nette régression depuis une décennie. Ayant senti le vent mauvais venir, je n'ai eu de cesse de solder tous mes prêts et de diminuer drastiquement toutes les autres sources de dépenses. Je sais, c'est très mal, et les marchés en souffrent énormément. Ceci dit, je préfère être à ma place qu'à celle d'un Malien ou d'un Syrien pauvre !

En attendant, je vais rejoindre la Dacie demain, pays prospère de la mondialisation heureuse et du libéralisme débridé ...

Bien amicalement à tous.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 28 Aoû 2013 - 8:33 par country skinner

C'est abscons à souhait !
Allez feignasse, je t'ai souligné les points les plus importants
Par ailleurs, quelle incidence sur mon quotidien ?
Aucune bien sur, puisque la main mise de l'oligarchie financière sur le politique ne vise qu'à assurer un meilleur bien être du peuple..
Accessoirement, par le jeu de la spéculation, hausse du prix des céréales, de l'énergie, des matières premières, des terres agricoles...
Quelques centimes de plus à sortir, c'est sans doute supportables pour nous autres retraités rentiers occidentaux, c'est beaucoup moins plaisant pour les autres humains moins bien lotis que nous...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 27 Aoû 2013 - 13:45 par Donald11

C'est abscons à souhait ! Par ailleurs, quelle incidence sur mon quotidien ?

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum