La prostitution au secours du PIB anglais ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

29052014

Message 

La prostitution au secours du PIB anglais ...




La drogue et la prostitution dopent l'économie britannique

La drogue et la prostitution génèrent des revenus tels au Royaume-Uni qu'ils dopent le PIB britannique.

Les revenus générés par le trafic de drogue et la prostitution au Royaume-Uni, qui seront intégrés en septembre dans le calcul du PIB, pourraient le doper de 10 milliards de livres (12,3 milliards d'euros), à en croire des évaluations officielles de l'Office national des Statistiques (ONS) publiées ce jeudi 29 mai.

Selon ces estimations fondées sur des données datant de 2009, la prostitution fait augmenter le PIB de 5,3 milliards de livres (6,5 milliards d'euros) et le trafic de drogue, de quelque 4,4 milliards (5,4 milliards d'euros). La prise en compte de ces activités illégales dans le PIB est prévue par des règles européennes, dans le but de comparer les économies des pays membres de l'UE.

Pour mesurer les revenus issus de la prostitution, les statisticiens doivent prendre en compte le coût de la location des lieux de prostitution, les achats de préservatifs et de "vêtements de travail". Le nombre de prostituées au Royaume-Uni est évalué à 58.000. Elles auraient entre 20 et 30 clients hebdomadaires.

En ce qui concerne le trafic de drogue, l'ONS prend en compte la production et la vente de crack, de cocaïne, d'héroïne, de cannabis, d'ecstasy et d'amphétamines.

Des militants luttant contre les violences faites aux femmes ont jugé "inquiétante" l'évaluation financière de ces activités. Une porte-parole de l'association Eaves s'est déclarée "surprise et attristée que des activités illégales, des délits et abus (...) soient considérés comme partie intégrante du PIB".

Mais le secrétaire d'Etat à la prévention de la délinquance Norman Baker a réaffirmé l'engagement du gouvernement à lutter contre "les dégâts et l'exploitation engendrés par la drogue et la prostitution".

La prostitution en elle-même n'est pas illégale mais les activités commerciales qui l'entourent le sont, comme la tenue de maisons closes.

_________________
Les hommes qui ont pris la résolution de détester leurs semblables ignorent qu'il faut commencer par se détester soi-même.
avatar
Donald11
Admin

Nombre de messages : 2689
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 66
Localisation : Sud ouest (magret et foie gras)

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La prostitution au secours du PIB anglais ... :: Commentaires

avatar

Message le Mar 3 Juin 2014 - 12:04 par Donald11

country skinner a écrit:Je suis retraité depuis le 1er avril 2014 (et non ce n'est pas un  poisson)
    

Maintenant que je suis plus disponible, quand tu seras de retour, faudrait voir à s'organiser un real-life avec le poussinet (voire Bru si elle existe toujours) qu'est-ce t'en penses ?
J'en pense que du bien. Je n'ai aucune nouvelle de Bru depuis des lustres, et Poussinet a sombré dans les affres d'une séparation ...

Quand je pense qu'ils nous reprochent l'opprobre morale de ne plus vouloir aller voter pour eux...
Ouais, mais on aura une bonne excuse pour ce jour là : shooté et aux putes pour sauver la patrie !!! Et puis ça doit quand même être plus sympa qu'une sale guerre de tranchées !!!

Bien amicalement ... mon Ratounet.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 2 Juin 2014 - 20:24 par country skinner

Je suis retraité depuis le 1er avril 2014 (et non ce n'est pas un poisson)
Du coup je fais pas mal de music et je tourne dans deux-trois groupes locaux

Maintenant que je suis plus disponible, quand tu seras de retour, faudrait voir à s'organiser un real-life avec le poussinet (voire Bru si elle existe toujours) qu'est-ce t'en penses ?

Sinon, aller au putes et taffer vont devenir des actes patriotiques, comme Coluche avec le pinard - mais c'est bien ce que je subodorais, c'est d'abord une histoire de fric et de contraintes budgétaires pour nos zélites moralisantes. Quand je pense qu'ils nous reprochent l'opprobre morale de ne plus vouloir aller voter pour eux...

Amicales fraternisations mon canard

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 2 Juin 2014 - 12:08 par Donald11

En résumé, la France sera sauvée par ses putes et ses drogués !!! Enfin son PIB ...
Pour la sauver un peu plus, je m'demande si je ne vais pas dorénavant aller aux putes après avoir fumer un pétard !!!   

Sinon, je suis reviendu de Dacie le 14 mai et reparti en Dacie ... hier soir, pour une partie du mois de joint !

T'es toujours au taf ou bien tu vis pépère aux crochets de la Société bien pensante (mais pas bandante), à la manière du canard d'ici ?

Bonne semaine ...

Dernière édition par Donald11 le Mar 3 Juin 2014 - 11:50, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 2 Juin 2014 - 7:59 par country skinner

Deux (bonnes) raisons à cette intégration par les états européens :
- Ne pas payer plus de contributions que les autres
- Diminuer le ratio dette/PIB
... La morale est sauve et le FN peut arrêter de s'indigner

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 2 Juin 2014 - 7:57 par country skinner

Guillaume de Calignon / Journaliste | Le 30/05 à 17:13

http://www.lesechos.fr/economie-france/0203532914813-calcul-du-pib-bruxelles-pousse-a-integrer-drogues-et-prostitution-674824.php

Les activités illégales devraient être prise en compte dans le PIB, selon la Commission européenne. Mais l’Insee s’y refuse pour l’instant.

Faut-il intégrer le trafic de drogue, la prostitution et les autres activités illégales dans le calcul du PIB  ? La question peut paraître incongrue. Elle est pourtant légitime, au moins d’un point de vue européen. L’an dernier, Eurostat, l’institut statistique communautaire, a demandé, en effet, aux Etats membres de l’Union européenne de tenir compte des activités illicites qui créent de la richesse dans leurs statistiques.

« Les activités économiques illégales ne sont considérées comme opération qu’à partir du moment où toutes les unités concernées y participent d’un commun accord. Dès lors, l’achat, la vente ou l’échange de drogues illicites ou d’objets volés constituent des opérations, alors que le vol n’en est pas une », a expliqué dans un document Bruxelles. A deux jours des élections européennes, le Front national s’en est ému et a publié un communiqué vilipendant cette « négation de la morale la plus élémentaire ».
L’exemple des Pays-Bas

L’explication de cette demande de la part d’Eurostat est simple  : « Des activités illégales en France, comme la production et la consommation de drogues, sont légales dans certains pays européens : ces derniers prennent donc déjà en compte ces activités, ce qui gonfle leur PIB, explique Ronan Mahieu, chef du département des comptes nationaux à l’Insee. Or, la contribution d’un Etat membre au budget européen est pour partie calculée en proportion de son PIB. Donc ces pays ont demandé à ce que les autres intègrent les activités illégales dans leur revenu national, pour qu’il y ait égalité de traitement et que leur contribution ne soit pas majorée par rapport aux autres ».

Les Pays-Bas comptabilisent par exemple déjà le trafic de drogue et la prostitution. Le commerce de cannabis étant permis dans ce pays, l’institut national de statistiques néerlandais a une bonne connaissance de cette activité. La consommation des autres drogues interdites comme l’héroïne, la cocaïne ou l’ecstasy, est, elle, désormais prise en compte, comme le demande Bruxelles. Elle est estimée en multipliant le nombre d’utilisateurs dans le pays par les doses annuelles nécessaires à un consommateur et le cours de la drogue en question dans les grandes villes. Quant à la prostitution, elle est légale et donc, les prostitués déclarent leur rémunération au fisc.

Attention, il ne faut pas s’intéresser aux seuls chiffres d’affaires mais à la valeur ajoutée, c’est-à-dire les ventes retranchées des consommations intermédiaires. Les statisticiens néerlandais, le plus sérieusement du monde, expliquent ainsi dans un document officiel que « dans le cas de la prostitution, les consommations intermédiaires sont les préservatifs, les habits et le coût du transport dans le cas d’escort girls »... Toutes ces activités illégales au regard du droit français auraient représenté en 2010 une valeur ajoutée de 2,6 milliards d’euros pour les Pays-Bas, soit 0,4  % du PIB, selon les derniers calculs de l’institut national.
Le PIB italien pourrait être gonfler de plus de 10 %

L’Italie s’apprête à prendre en compte ces activités illicites, qui pourraient gonfler le PIB du pays de plus de 10 %. De quoi justifier une contribution plus élevée au budget européen, mais le pays dirigé par Matteo Renzi y verrait aussi un avantage  : un tel changement permettra à l’Italie, très endetté, de réduire le ratio de dette nette sur PIB, suivi à la loupe par Bruxelles.

En France, l’Insee estime déjà chaque année le travail dissimulé en extrapolant les données des impôts et la contrebande de tabac. Le travail au noir participe à hauteur de 40,7 milliards d’euros à la formation du PIB et la contrebande de tabac pour 600 millions d’euros. En tout, les activités dissimulées par les entreprises et les ménages représentent 3,4 % du PIB. Toutefois, l’institut français se refuse pour l’instant à comptabiliser le trafic de drogue et la prostitution - sauf quand les prostituées déclarent leurs gains aux impôts - dans les comptes nationaux, au motif que les transactions ne sont pas réalisées « d’un commun accord », ainsi que le précise Eurostat. Ceci dit, l’Insee réfléchit à envoyer à Bruxelles une seconde estimation du PIB de 2013 en prenant en compte les activités illégales, sans toutefois la rendre publique

Dernière édition par country skinner le Lun 2 Juin 2014 - 8:01, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 1 Juin 2014 - 9:22 par country skinner

Salut mon canard - de retour de Dacie ?

Dernière édition par country skinner le Lun 2 Juin 2014 - 7:59, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 31 Mai 2014 - 23:31 par Donald11

Bien l'bonjour Ratounet ...

J'ai même lu quelque part que d'autres pays s'y mettaient !!! l'Italie je crois ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 30 Mai 2014 - 6:49 par country skinner

C'est bien connu... le PIB comme mesure unique de l'efficacité économique d'un pays... La marchandisation de l'humain va encore progresser chez les grands bretons.

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum