Loi sur le renseignement: les 5 points qui font froid dans le dos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

21032015

Message 

Loi sur le renseignement: les 5 points qui font froid dans le dos




Gilbert Kallenborn 01net le 20/03/15 à 17h34

http://www.01net.com/editorial/649812/loi-sur-le-renseignement-les-5-points-qui-font-froid-dans-le-dos/

Siphonage direct des réseaux, surveillance automatisée, conservation des données à géométrie variable... De nombreuses dispositions de ce «Patriot Act» à la française pointent vers une surveillance de masse.

Présenté comme une « avancée majeure de l’Etat de droit », le projet de loi sur le renseignement est censé apporter un cadre légal aux pratiques officieuses des services secrets. Pour autant, les dispositifs qu’il permettra de mettre en place posent les bases d’une surveillance de masse de la population.
Une connexion directe aux réseaux
L’aspect le plus inquiétant de ce projet de loi est la création d’accès directs sur les infrastructures des opérateurs permettant aux agents secrets français de recueillir « des informations et documents » directement sur leurs réseaux, et cela « en temps réel ». Dans son avis du 5 mars 2015, la CNIL estime que cette disposition « est de nature à permettre l’aspiration massive et directe des données », et cela « par l’intermédiaire de la pose de sondes ». C’est donc la porte ouverte vers une surveillance de masse.
De plus, ce recueil en temps réel ne concernerait pas seulement les données de connexion, mais aussi les correspondances. En tous les cas, rien dans le texte ne l’interdit. Dans une version antérieure de ce projet de loi, les correspondances (emails, SMS, messages instantanés, conversations,...) étaient mises explicitement hors de portée de ce dispositif. Dans le projet de loi final, cette exclusion disparaît.
En revanche, le gouvernement limite ce recueil à « la prévention du terrorisme ». Il précise même qu’il ne peut se faire que pour « des personnes préalablement identifiées comme présentant une menace ». Mais que recouvre réellement cette formulation? D'après Le Monde, elle permettrait ainsi "d'espionner les téléphones et les réseaux Internet de, par exemple, tous les habitants de Tarnac, de tous les Tchétchènes ou Kurdes de France, voire de tous les Corses ou les Basques". Ce qui est loin d'être restrictif.
Une surveillance de masse par des algorithmes
Autre innovation particulièrement inquiétante : la mise en place de boîtes noires sur les réseaux des opérateurs censés détecter les agissements suspects de terroristes « sur la base de traitements automatisés d’éléments anonymes ». Comme l’explique la CNIL, ces dispositifs visent à « détecter les signaux faibles de préparation d’un acte de terrorisme », c’est-à-dire trouver l’aiguille dans la botte de foin. Pour y parvenir, les services secrets devront donc brasser tout une masse de données, y compris celles de personnes qui ne seront pas concernés par le terrorisme. C’est pourquoi cet article ne se limite pas, comme précédemment, à « des personnes préalablement identifiées ».
Là encore, les correspondances avaient été exclues de ce dispositif dans une version antérieure du projet de loi. Mais cette limite disparaît dans le projet final. On peut donc supposer que ces boîtes noires pourront également mettre leur nez dans les emails, les SMS, les messages instantanés, les conversations... A noter par ailleurs le changement de la finalité, passant de « détecter la préparation d’un acte de terrorisme » à « révéler une menace terroriste », ce qui est plus large.
Par ailleurs, comme le relève la CNIL, l’utilisation du terme « éléments anonymes » est incorrecte, car le traitement portera forcément sur des données indirectement ou directement identifiantes, « comme le démontre d’ailleurs la possibilité de remonter à l’identité de la personne ». Seul le résultat du traitement peut être anonyme ou non.
Une conservation potentiellement sans terme
Le gouvernement met en avant le fait que les données récoltées par le biais d’interceptions de sécurité seront détruites au bout d’un certain temps : un mois pour les correspondances, cinq ans pour les données de connexion. Mais il existe de nombreux bémols. Ainsi, aucune limite n’est spécifiée pour les données qui « contiennent des éléments de cyberattaque ou qui sont chiffrées ». Pour les correspondances chiffrées, le délai de conservation court « à compter de leur déchiffrement ». Ce qui peut être très long.
Autre exception : la surveillance internationale. Le gouvernement définit un régime spécifique pour « la surveillance et la contrôle des transmissions qui sont émises ou reçues à l’étranger ». A partir du moment où les communications interceptées « renvoient à des numéros d’abonnement ou à des identifiants techniques rattachables au territoire national », la durée de conservation des correspondances court « à compter de la date de la première exploitation ». En d’autres termes, un email envoyé par un résident français vers l’Allemagne - par exemple - pourra être stocké indéfiniment, tant que son contenu n’a pas été utilisé d’une manière ou d’une autre.
Se pose ensuite la question des services de messagerie étrangers : les communications entre deux résidents français mais qui passeraient par des serveurs situés aux Etats-Unis, seront-ils considérés comme « émises ou reçues à l’étranger » ? Si tel est le cas, cela augmenterait considérablement le volume de correspondances que les services secrets pourraient stocker pour une durée illimitée. A ce sujet, l'Arcep, le gendarme des télécoms, estime « qu’au regard de la rédaction du projet de loi, il pourrait être délicat pour les opérateurs de déterminer de manière suffisamment certaine le régime dont relèvent les communications internationales émises ou reçues sur le territoire national ».
Un très large champ d’application
La menace terroriste est brandie comme le principal moteur de ce projet de loi sur le renseignement. Or, le champ d’application des interceptions de sécurité va bien au-delà. Il concerne également de manière plus large la « sécurité nationale », un terme bien vague dans lequel on peut mettre un peu tout et n’importe quoi. Et ce n’est pas fini. Les barbouzes pourront espionner pour préserver « les intérêts essentiels de la politique étrangère » et « les intérêts économiques et scientifiques essentiels de la France ». Ce qui ouvre la voie à l’espionnage économique et politique.
Par ailleurs, ils pourront également placer leurs mouchards pour prévenir « des violences collectives », « de la reconstitution de groupement dissous » et « de la criminalité et de la délinquance organisées ». Ce dernier point est particulière étrange, car il est typiquement du ressort de la police judiciaire, qui dispose déjà d’un arsenal équivalent pour les interceptions de sécurité. Le but, dans ce cas, est donc clairement de court-circuiter les juges pour pouvoir agir plus vite. Ce qui pose le problème de la séparation des pouvoirs.
Pas de protection pour les professions à risque
Contrairement à ce qu’on aurait pu attendre, aucune mesure de protection n’est spécifiée concernant certaines professions qui bénéficient habituellement d’un statut particulier, comme les avocats, les journalistes, les médecins, les parlementaires, etc. Cet aspect a d’ailleurs été épinglé par la CNIL. Il faut espérer que ce problème sera réglé par le biais d’un amendement, à l’occasion des débats parlementaires.
avatar
country skinner
Admin

Nombre de messages : 2419
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Loi sur le renseignement: les 5 points qui font froid dans le dos :: Commentaires

avatar

Message le Lun 15 Juin 2015 - 12:36 par Donald11

Salut Ratounet,

Pour l’âge, un doute m'habitait encore ... car il me semblait avoir compris, au détour d'une conversation hautement philosophique, et d'un moment de relâchement passager, que j’étais en quelque sorte un jeunot par rapport à toi. Je vais donc fêter mes 16 ans le mois prochain. Car contrairement à toi, je ne me suis pas arrêté à 20 ans, mais à quarante ... pour entamer un compte à rebours. Une fois rendu à ma (re)naissance, j'entamerai la période de rab ... si tout se passe bien !

Je vis écartelé entre un p'tit coin de l'Aude au pied du Plantaurel et la capitale roumaine, un p'tit peu par ici et le plus possible au p'tit coin ... de l'Aude ! Ma Dame, qui va rejoindre la communauté des sexa dans quelques jours, est encore en activités ... si, si, au pluriel ! Ce qui explique mes nombreux déplacements en Dacie.

Pour ce qui est de mes activités extra conjugales, une fois les apéros, les repas et les repos bien mérités cumulés, siestes comprises, j'occupe le reste de mon temps en tenant les comptes d'un club de vieilles voitures (Citroën Dyane), en administrant le forum qui va avec, en pratiquant un peu la photo, en jardinant, en bricolant ici ou là-bas, en co-rédigeant la gazette de Ste Colombe pour informer sa population des turpitudes de son conseil municipal, etc ... (liste non exhaustive), sans oublier les voyages ... La semaine prochaine, nous partons, Madame et moi, pour la France en voiture ... et pour un mois et demi.

A part ca, tout va pour le mieux.  

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 31 Mai 2015 - 8:12 par country skinner

Hello canardos

Pour l'age, ca va faire bientot 45 ans que j'ai 20 ans hé hé

Je vis actuellement à Annecy et depuis la retraite j'exerce le métier de musicien - donc toujours actif (si "j'aurais pu" j'aurais pris ma retraite à 20 ans tiens !)

Tu vis en Roumanie en permanence, ou tu reviens parfois en terre cathare ?

Salut et fraternité mon canard

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 30 Mai 2015 - 22:29 par Donald11

Salut Ratounet,

Et merci pour les liens. Parait que t'aurais que 59 ans ... sur le site easyzic !!!
En tout cas bravo pour la zic ...

Tu résides toujours du cote de Grenoble ?

La retraite ne te pèse pas trop ?

Bien amicalement depuis la Roumanie.

JJ

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 20 Mai 2015 - 8:42 par country skinner

Salut canardos

Tu trouveras là des enregistrements faits avec mes frangins autrefois, de la country traduite en (bon ?) français

http://www.easyzic.com/annuaire/groupes/country-skinners,162078.html?onglet=mp3
https://soundcloud.com/country-skinners/

Depuis, deux de mes frangins nous ont quittés, les deux autres ne sont plus en état ou en humeur de jouer de la musique, et moi je me remets à chanter en anglais, j'ai pas beaucoup enregistré, je vais t'envoyer ca en pièce jointe

Amitiés mon canard

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 15 Mai 2015 - 15:00 par Donald11

Tu pourrais faire un petit enregistrement musical et me le transmettre, que je m'imprègne un peu de ton talent de musicien !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 28 Avr 2015 - 7:29 par country skinner

Hello canardos
Pour moi tout va bien, santé musique et le reste...
Salut et fraternité

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 25 Avr 2015 - 12:59 par Donald11

Paques, c'est juste bon pour soigner son diabète avec des chocolats frelatés !!! Mais faut éviter le départ avec les autres cloches !!!
Du coup, je suis de retour dans les Quatre-pattes ...
Vue ma profession de retraite, peuvent me surveiller de près avec leurs sondes ... Vont recueillir des informations de la plus haute importance et de la plus grande confidentialité !!!
Avec Nicolas, on y était déjà ! Avec François, ce sera un(e) grand(e) exploit(ation de masse) !!!!
Prends soin de toi ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 4 Avr 2015 - 8:41 par country skinner

Hello mon canard ... toujours vivant ?
Paques ? Paques ? Heu... ne me dis pas que cette vieille blague d'il y a 2000 ans marche encore ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 3 Avr 2015 - 23:02 par Donald11

Salut Ratounet. Joyeuses Pâques ...

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum