Qui a dit que la politique n’était pas drôle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

04032009

Message 

Qui a dit que la politique n’était pas drôle ?




http://www.liberation.fr/politiques/0101466509-qui-a-dit-que-la-politique-n-etait-pas-drole

Le jury du prix «Press club, humour et politique», qui récompense chaque année la formule la plus drôle de l’année (volontaire ou pas) a opéré une deuxième sélection de petites phrases. Cette nouvelle sélection sera complétée par une ultime en juin, pour la proclamation du prix le même mois.

Voici les nouveaux sélectionnés:
- Jean-François Copé, président du Groupe UMP de l’Assemblée Nationale: «Moi vivant, il n’y aura pas d’augmentation de la redevance».
- Ségolène Royal, de retour des Etats-Unis: «J’ai inspiré Obama et ses équipes m’ont copiée». Elle s'était d'ailleurs justifiée en disant avoir «répondu de façon humoristique».
- Roselyne Bachelot, ministre des Sports, après la victoire des handballeurs français aux Championnats du Monde: «Dans les vestiaires, nous n’avions qu’un mot: énorme!».
- Luc Chatel, porte-parole du Gouvernement: «Le chef de l’Etat appelle parfois Brice Hortefeux pour ne rien lui dire. C’est la preuve de la qualité de leurs relations».
- Nadine Morano, Secrétaire d’Etat chargée de la famille: «Je suis sarkozyste jusqu’au bout des globules».

La première sélection avait distingué:
- Christine Albanel, ministre de la Culture : «Mes cheveux raccourcissent au fur et à mesure que mon expérience croît».
- Jean-François Copé déjà, disant au président Nicolas Sarkozy: «Tu as prévu de filer les clés de l’UMP à Xavier Bertrand; tu devrais en garder un double».
- Bertrand Delanoë, maire de Paris : «Le vrai changement au PS, ce serait de gagner».
- Jean-Pierre Raffarin, sénateur, ancien Premier ministre UMP : «Le tour de taille n’est pas un handicap au Sénat».
- Michel Rocard, ancien premier ministre PS: «Le PS est mal portant; et comme je respecte les hôpitaux, je baisse la voix comme on doit le faire quand il y a un malade dans la place».

Le jury d’une vingtaine de personnes est composé de journalistes et d’humoristes. En juin 2008, le prix avait couronné Jean-Louis Borloo pour sa phrase: «Sarkozy, c’est le seul qui a été obligé de passer par l’Elysée pour devenir premier ministre».

(Source AFP)
avatar
country skinner
Admin

Nombre de messages : 2419
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum