Les p'tits nouveaux

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

@gooleclvi

Message par brusyl le Ven 28 Oct 2011 - 16:29

Bienvenue sur notre forum, j'ai validé votre inscription, vous pouvez maintenant lire et poster dans toutes les rubriques de ce forum
Au plaisir de vous lire !
brusyl
avatar
brusyl
Admin

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Mar 30 Aoû 2011 - 12:41

Hello

Pas parti loin ni longtemps. Mais un break s'est imposé à moi (difficile de dire si c'était un besoin). Encouragé par certaine, je me remets dans la mare.

Amitié à tous et toutes
Frnz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par brusyl le Jeu 14 Juil 2011 - 23:59

où pars-tu ?
profite bien de cette semaine et reviens-nous en pleine forme !
bise.
avatar
brusyl
Admin

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Jeu 14 Juil 2011 - 19:16

A mon tour de me tirer quelques jours dans la France profonde. Serai de retour la semaine prochaine. Ca vous fera des vacances à vous aussi.

Amicalement
Franz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Lun 27 Juin 2011 - 18:52

Mister Cyril a écrit:Je ne prends pas plus la mouche que ça belle extra-terrestre c'est juste que mon style parfois vindicatif traduit mon tempérament catharo-toulousain que tu dois commencer à connaître et que comme le chantait Claude j'aime bien la castagne...
Bon alors on est sur la même longueur d'onde !

on a une grosse divergence sur l'utilité/inutilé des scrutins dit représentatifs,

tiens EELV vient de m'envoyer un outil fort utile pour voir ce que vote chaque député : à archiver dans vos favoris
http://www.mon-depute.fr/


l'essentiel restant de tisser des liens sociaux dans ce monde d'individu!!!
Et puis j'aime trop ton style ultra-carré sans faille et rafraichissant pour ne pas te tenir rigueur de quoi-que-ce soit...bon je vais arrêter-là car c'est pas meetic ici et puis tu vas m'attirer la jalousie de l'Amazone et autres quinquagénaires (fin du quinquennat) du forum qui sont en général plutôt tendus sur les déclarations effusives dont ils ne sont pas le centre mais chuuuuuuut!

Bizz mélody, bonne semaine (vendredi les vacances mais chuuuut là aussi ils sont jaloux).
Bonnes vacances à toi aussi, si tu passes par Toulouse, fais -moi signe, j'y serai début août. (ça fera des jaloux !!!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par brusyl le Dim 26 Juin 2011 - 19:14

Sniffff... ce sera dur long et pénible mais je finirai bien par me consoler !
Ce qui m'emmerde le plus, c'est que je vais devoir aller à la chine de nouveaux smileys pour le forum : des bisous, des coeurs enfin tous ces trucs bien nunuches !
avatar
brusyl
Admin

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Mister Cyril le Dim 26 Juin 2011 - 15:06

Je ne prends pas plus la mouche que ça belle extra-terrestre c'est juste que mon style parfois vindicatif traduit mon tempérament catharo-toulousain que tu dois commencer à connaître et que comme le chantait Claude j'aime bien la castagne...et c'est vrai que j'ai oublié "suis une chieuse comme toutes les meufs, désolée", faudrait le rappeller à chacun de vos posts; on a une grosse divergence sur l'utilité/inutilé des scrutins dit représentatifs, soit, l'esssentiel restant de tisser des liens sociaux dans ce monde d'individu!!!
Et puis j'aime trop ton style ultra-carré sans faille et rafraichissant pour ne pas te tenir rigueur de quoi-que-ce soit...bon je vais arrêter-là car c'est pas meetic ici et puis tu vas m'attirer la jalousie de l'Amazone et autres quiquagénaires (fin du quinquennat) du forum qui sont en général plutôt tendus sur les déclarations effusives dont ils ne sont pas le centre mais chuuuuuuut!

Bizz mélody, bonne semaine (vendredi les vacances mais chuuuut là aussi ils sont jalous).
avatar
Mister Cyril

Nombre de messages : 2391
Date d'inscription : 15/08/2008
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Dim 26 Juin 2011 - 13:31

@ Mister Cyril
Comme tu prends vite la mouche ! Un peu d'humour dans ce monde de brutes ; je ne fais pas d'attaques ad hominem, je te taquine, désolée que tu le prennes si mal ; en même temps tu ne me connais pas alors tu ne sais pas que c'est mon mode habituel de communication, toujours mi-figue mi-raisin, alors je ne t'en veux pas). L'important c'est que tu sois engagé, peu importe de quelle façon, j'ai pas de leçons à te donner ! Et maintenant que tu m'as tout expliqué, je t'ai déjà dit que je comprenais mieux pourquoi tu t'abstiens lors des élections. Moi j'ai encore la faiblesse d'y croire un peu (sans doute parce que j'ai vécu dans une dictature et que j'estime le droit, voir le devoir de vote comme indissociable de la démocratie). Pour autant je ne suis pas dupe : le système actuel n'est qu'une fumée, alors je voterai pour le parti qui me parait le plus engagé dans la démocratisation de la vie politique. Au sein d'EELV je retrouve ce respect des militants et de leurs votes, c'est tout.

Par contre je fais ce que je peux pour animer plusieurs forums mais ce n'est pas mon activité principale comme beaucoup (pas toi apparemment) d'esprits forts qui raisonnent à longueur de journée sur le net sans sortir leur cul à plus de 10m de leur clavier.
Je ne passe pas non plus ma vie sur le clavier, juste les soirées avant de m'endormir et quelquefois le week-end si j'ai rien d'autre à faire. J'aime bien discuter, mais je te l'accorde, je pinaille (suis une chieuse comme toutes les meufs, désolée). Je considère que tout devoir de citoyen est :
1) s'informer (par le net et via les rares journaux indépendants comme alternatives éco, le monde diplo, le cannard en ce qui me concerne).
2) diffuser ces infos aux plus grand nombre pour informer les autres (là le net est indispensable)
3) s'indigner (dans le sens que lui donne Stéphane Hessel)
4) passer à l'action (à travers le militantisme, assocs, syndicats et ce que tu veux, je ne suis pas sectaire).
Et comme tu remplis au même titre que moi toutes ces fonctions je t'estime pour cela et ne te blâme nullement pour tes choix. J'espère que tu ne m'en voudras plus de te taquiner, mais j'ai vraiment du mal à m'en empêcher (chassez le naturel... et il revient au galop !). Sans rancune...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Mister Cyril le Sam 25 Juin 2011 - 21:52

Oui moi aussi je te salue invité...bisous ma puce!
avatar
Mister Cyril

Nombre de messages : 2391
Date d'inscription : 15/08/2008
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Sam 25 Juin 2011 - 20:18

Invité a écrit:De la graine de facho ce cyril.

2 neurones (bon-inbon), la suppression en catimini des commentaires/grésillements tel un Beria ou un Goebbels.

Du facho rouge, ni plus ni plus ni moins.

Direct fosse sceptique avec les pires financiers intégristes, aussi malsain et dangereux!

Ben voilà qui élève le débat. Même sur un forum, on peut faire un minimum d'effort.

Salut
Franz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Sam 25 Juin 2011 - 19:09

De la graine de facho ce cyril.

2 neurones (bon-inbon), la suppression en catimini des commentaires/grésillements tel un Beria ou un Goebbels.

Du facho rouge, ni plus ni plus ni moins.

Direct fosse sceptique avec les pires financiers intégristes, aussi malsain et dangereux!




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Mister Cyril le Sam 25 Juin 2011 - 17:21

"on se croise les bras comme Mister Cyril "

C'est gentil ça (je ne me permets pas ce genre de jugement perso sur personne ici et un "lol" n'y changerait rien), je croyais t'avoir l'autre jour donné un petit aperçu des associations, syndicats et activités militantes (au sens large)...+ oeuvres personnelles et non-publiques auxquels je participe. Par contre je fais ce que je peux pour animer plusieurs forums mais ce n'est pas mon activité principale comme beaucoup (pas toi apparemment) d'esprits forts qui raisonnent à longueur de journée sur le net sans sortir leur cul à plus de 10m de leur clavier. Voilà pas plus, qui se justifie gna gna gna...je me fous de votre débat sur les élections, continue à dénigrer ceux qui n'ont pas les mêmes oeillères institutionnelles et qui ne vont pas effectivement passser l'année à venir à perdre des centaines d'heures sur des calculs masturbatoires de scores qui ne changent rien! Il ne faut pas confondre se croiser les bras et gesticulations de bras...

Salutations car j'apprécie vraiment tes écrits mais pas l'onanisme électoraliste (et pas plus les attaques ad hominem surtout quand l'hominem c'est bibi)
avatar
Mister Cyril

Nombre de messages : 2391
Date d'inscription : 15/08/2008
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Mister Cyril le Sam 25 Juin 2011 - 17:16

Tiens j'ai cru entendre un petit grésillement...
avatar
Mister Cyril

Nombre de messages : 2391
Date d'inscription : 15/08/2008
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 11:41

Melody, la première chose est de rendre au peuple souverain son vote. Pour moi, le vote des deux Chambre est une forfaiture. Ca devrait occuper quelques juristes et faire du buzz.

A partir de là, on peut causer. A condition de détenir un commencement de pouvoir quelque part. Au niveau européen, cela me parait relever d'un avenir lointain. Au niveau national, je crains que ceux qui se présentent pour de bonnes causes, n'aient pas d'objectif bien clair. Et se satisafasse d'un maigre 5% pour négocier un strapontin quelque part. Au lieu de chercher une alliance en amont. Bien plus fatiguante. Mais tellement plus porteuse d'avenir.

Bises
Franz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Donald11 le Ven 24 Juin 2011 - 10:57

melody vers a écrit:@Franz : je suis à 1200% d'accord avec toi ! Mais comment contourner l'oligarchie et rendre les reines du pouvoir aux peuples
Je tiendrais fermement les renes de mon petit chariot tire par quelques grands rennes pour conduire moi meme les Reines du pouvoir au septieme ciel boreal !!!
Merci chere Melody pour cette jolie coquille ...
Bravo Franz, tu as une groupie a 1200 % ...

C'est plus un maquis mais un site de rencontre !!!

_________________
Les hommes qui ont pris la résolution de détester leurs semblables ignorent qu'il faut commencer par se détester soi-même.
avatar
Donald11
Admin

Nombre de messages : 2690
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 67
Localisation : Sud ouest (magret et foie gras)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 1:00

Jean Jolly a écrit:La famille s'agrandit à ce que je vois, tant mieux, plus nous serons à faire du bruit et plus nous serons entendus !
Oui ben justement, je trouve que tu ne fais pas assez de bruit sur le maquis : où puis-je lire tes blagues depuis la fermeture de M2 ? car ça me manque

@Franz : je suis à 1200% d'accord avec toi ! Mais comment contourner l'oligarchie et rendre les reines du pouvoir aux peuples, puisque tu dis que dans l'ignoble traité ceci est savamment évité ? Est-ce que l'unique solution ne serait-elle pas que ce nouveau bloc soviétique néolibéral s'effondre une fois pour toutes afin de reconstruire proprement ce qui aurait dû être fait sur une base démocratique et volontaire des peuples d'Europe ? A défaut de convaincre les électeurs que l'UE peut être sauvée et remise à l'endroit par des partis progressistes et attachés à la démocratie (et tu as peut-être suivi notre mini-débat sur l'abstentionnisme de Mister qui n'est pas un ignard et se passionne pour la vraie politique, et je pense que de nombreux abstentionnistes le sont par conviction comme lui) à condition qu'ils obtiennent une large majorité dans les prochaines élections nationales qui auront lieu partout en Europe.
Il y avait une fenêtre pourtant dans les années 90 où la majorité des gouvernements étaient de gauche et qu'ont-ils fait à part suivre la même ignominie néolib ? Les gens ont perdu confiance dans l'UE et les politiques et cette affaire leur coûtera bcp. Alors quoi, on se croise les bras comme Mister Cyril en attendant une hypothétique Révolution ? En attendant on risque surtout de se coltiner Tsarkoscu 5 ans de plus ! Bonjour la gueul de la révolution ;-))

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Mar 21 Juin 2011 - 10:47

Réponse partielle et générale, faute de temps ce matin.

A propos de la construction Européenne. Pour avoir milité avec force pour le non au TCE, j'ai suivi de très près le débat. Le plupart des militants (en dehors de la mouvance FN) s'avérait être plutôt fédéraliste. C'est-à-dire, pour la création d'un Etat fédéral à l'échelon européen. Et, lors d'un débat télévisé, Coppé avait parfaitement identifié cette position. "Les droits que vous exigez pour l'Europe ne sont possibles que dans un cadre fédéral, ce dont nous voulons à aucun prix". Pour l'UMP (RPR à l'époque), il s'agissait de limiter le bazar à une union économique en laissant à chaque Etat sa totale souveraineté. Et ce sont ces gens là, par une habileté sémantique où ils excellent, qui nous avaient qualifiés de souverainistes.

A contrario, c'est bien parce que la Constitution n'était pas suffisamment fédérale, en y intégrant les peuples, que nous la rejetions. Celle-ci se contentant de graver dans le marbre l'ultralibéralisme et de favoriser le dumping social. Nous avions pointé un aspect essentiel au sujet du budget de la Communauté. Dont il ne fallait pas qu'il dépasse les 1,4 % du PIB, si je me souviens bien du chiffre. Alors qu'il est de 21% aux USA. Si on mesure le pouvoir politique d'une entité à ses moyens, c'était vite vu.

Tout cela pour dire que la défense de l'Etat ne s'oppose en rien à une volonté de plus d'Europe. Un Etat fort ne privilégie pas forcément les égoïsmes, à condition qu'il ne se construise pas sur l'arrogance de son élite. Reste à développer cet échelon dans sa dimension démocratique. Pour en avoir discuté avec des militants Allemands, Espagnols et Italiens, même si nous sommes tous confrontés aux mêmes problèmes et aux mêmes politiques, nous ne sommes pas près d'y parvenir. D'autant que rien, dans la constitution adoptée aux forceps ne le favorise. La question est de parvenir à nous faire entendre à l'échelon Européen tout en trouvant un commun dénominateur avec les autres peuples. D'autant plus difficile que nos dirigeants se sont arrogés le droit d'élargir cette Europe dans une folle course en avant. C'est cela qui, en grande partie, à interdit tout processus de démocratisation. En aggravant les inégalités économiques au passage. Tout profit pour les investisseurs.

L'Europe est donc mal construite, en particulier en ce qui concerne sa monnaie qui s'avère intenable. Il ne s'agit pas d'en sortir. Mais seule une crise majeure pourrait permettre de la remettre sur des bases plus saines. Il ne s'agit donc pas de sortir de l'Euro mais de refuser d'avancer vers le néant en subissant le chantage qui nous l'interdirait. Le processus d'une sortie ne servant que de prétexte à une remise à plat. Un basculement du rapport de force. Et peut être à un nouveau départ avec un nombre de pays plus réduits. Sachant qu'il ne s'agit pas de s'isoler mais de modifier le rapport de force et les alliances en comptant sur la réaction des autres populations.

Or, pour disposer d'une marge de manœuvre suffisante, cela ne se fera ni à partir d'une Région ni à partir de l'Europe érigée en concept intouchable. L'Etat reste un bras de levier pertinent. A condition de l'investir démocratiquement. Sachant que si nous n'y parvenons pas, comment prétendre mieux réussir à l'échelon supérieur ? Je comprend bien l'organisation selon le cœur de Fouques. Mais cela reste totalement théorique et n'a rien de pragmatique. Il faut aussi se demander par quels moyens tout cela peut bouger. Si on veut que cela bouge.

Amicalement
Franz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Mar 21 Juin 2011 - 4:33

La famille s'agrandit à ce que je vois, tant mieux, plus nous serons à faire du bruit et plus nous serons entendu !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Lun 20 Juin 2011 - 23:48

Foulques Deletang a écrit: Que reproche donc alors les européens à l'Europe? son manque de démocratie sans aucun doute mais pas son utilité économique internationale si ce n'est qu'elle est entravée par le futur défunt niveau National qui refuse de mourir ... La Nation était la taille appropriée tant que les pays européens se faisaient la guerre, aujourd'hui elle ne protège que les évadés fiscaux.
Que repproche-t-on à l'UE ? mais d'avoir abdiquée et avoir épousé unanimement (par le biais de ses chefs d'états depuis 30 ans) la logique néolibérale ! d'avoir mis la charrue avant les boeufs (instaurer une zone euro non optimale sans harmonisation fiscale et sociale préalable !). C'est d'avoir ouvert à tous vents les frontières de l'Europe au profit du dumping social et fiscal hors UE (la Chine les USA sont protectionnistes !). D'avoir installé de fait,même si ce n'était pas l'intention des pères fondateurs (quoique ?=>théorie du complot) la finance internationale à la barre de la BCE qui ne s'occupe que de l'inflation et guère de l'emploi et du bien-être des populations. Que l'ensemble Europe soit seul capable de négocier face aux autres mastodontes ne fait aucun doute ! Mais de fait l'UE telle qu'elle a été conçue (car non fédérale) ne pèse rien car elle parle de tout et de son contraire (chaque état essayant de tirer la couverture à soi). Alors oui les nationalismes refusent de mourir car ça licenciera pas mal de monde politique qui aura ainsi du mal à retrouver un job aux frais du contribuable. Cependant, comme le dit Lordon, la démocratie n'existe qu'à échelon local, voire national, le Parlement de l'UE ne peut rien imposer, il n'est que consultatif, ce n'est pas une démocratie. Et là réside le plus grand défaut et le pêché originel de l'UE pour tous les peuples d'Europe (aussi bien ceux de l'Est qui s'imaginaient intégrer une démocratie, et qui déchantent maintenant). Alors faut-il peut-être achever cette bête totalitaire qui me rappelle les plus mauvais souvenirs de l'époque URSS pour construire les Etats Unis d'Europe sur la base du volontariat, de démocratie directe et représentative, et de coopération pour des projets précis au lieu de ce foutoir concurrentiel qui attise la haine (se souvenir du plombier polonais qui allait piquer le job au plombier français !). Avec une véritable fédération et un chef de gouvernement responsable devant le parlement élu au suffrage universel. Alors là la voix de l'Europe comptera. Autrement nous mourrons tous à petit feu européen ou nationaliste !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Lun 20 Juin 2011 - 19:50

Ce que vous dites est juste, j'ai répondu à la contradiction apparente entre région et nation : l'affectif et l'administratif. Quel est le bon échelon? => celui qui va bien! Outre l'affectif qui peut recouvrir une taille très variable, il y a l'économique (puisque la guerre est finie), j'en distingue 3 principales: le bassin d'emploi autour de sa métropole, la région qui fédère les industries des spécificités locales par les infrastructures (les pôles d'excellence) et les pôles mondiaux en tant qu'entités économiques homogènes (pour nous l'Europe). L’Europe est seule capable de négocier avec les structures Amérique du Nord, Amérique latine, Asie, Chine, Inde, Russie, Afrique d'égal à égal. Dans ce découpage, n'apparait pas la Nation qui pourtant existe administrativement mais son rôle est marginalisé et ne peut que se réduire ce que confirme l'éclatement ou l'autonomie revendiquée de certains états en Espagne, Ecosse, Wallonie, Flandres, Slovaquie, Croatie. Dans ma région, il y a de plus en plus d'étrangers qui s'installent et pas que des retraités anglais, des actifs également car la libre circulation, les affaires, le mode de vie leur convient: il y a brassage sans perte d'identité car des valeurs communes existent comme entre Toulouse et Barcelone. La souveraineté du FN dans les frontières de 1789, je n'y crois pas donc je ne la redoute pas, elle est dépassée. Que reproche donc alors les européens à l'Europe? son manque de démocratie sans aucun doute mais pas son utilité économique international si ce n'est qu'elle est entravée par le futur défunt niveau National qui refuse de mourir, quant au niveau départemental, il n'existe déjà plus qu'à travers l'Histoire. La France est un pays très centralisé depuis la XVè alors qu'autres pays se sont fédérés pour exister et le régionalisme ré-émerge ou émerge pour la France et l'Angleterre. La Nation était la taille appropriée tant que les pays européens se faisaient la guerre, aujourd'hui elle ne protège que les évadés fiscaux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Lun 20 Juin 2011 - 18:43

Franz a écrit: Sans prétendre s'en défaire, il faut prendre en compte l'importance de notre vécu dans la construction de notre vision politique et surtout les adhésions et rejets que cela suscite.
Tout à fait d'accord avec cette juste observation : nous ne sommes que le résultat de notre propre histoire. Moi-même j'ai vécu mon enfance en Pologne (derrière le mur : un pays imprégné de fierté nationale un peu comme les amerlocs : on est content de hisser son drapeau) puis j'ai bcp voyagé (Amérique latine, Europe du sud et de l'est, Irak avant la guerre, USA). Alors ça m'a ouvert l'esprit à une approche plus internationaliste. Par exemple je me sens parfaitement européenne et trouve que les peuples d'Europe ont bcp de points communs, comme un attachement viscéral à la démocratie et aux droits humains (les Lumières ont migré partout en Europe). Ca pourrait faire un peuple si l'UE, au lieu d'être une oligarchie dirigée par des mafieux, devenait démocratique. Je ne pense pas que les aspirations européennes (voire mondiales ) de peuples soient si divergentes. On aspire tous à vivre en paix avec nos voisins, à coopérer pour le bien être de tous, ce n'est que le dévoiement de l'idéologie néolibérale qui nous asservit et met les peuples en concurrence, ce qui attise les haines. Enfin ce n'est que mon avis de voyagiste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Lun 20 Juin 2011 - 16:42

Foulques, tu exprimes des notions importantes liées à une cohérence territoriale, à un paysage (façonné par le fleuve mais aussi fruit du travail des hommes) à une culture partagée et faisant sens. Porteuse d'une mémoire, d'un héritage et s'exprimant dans un certain art de vivre. Un monde de couleurs et de saveurs dans lequel on peut certainement se retrouver.. Et tu conviendras que cette représentation doit avoir son expression politique, normalement portée (très imparfaitement) par la Région pour autant qu'elle réponde à tout cela. Ce qui me paraît dommage, c'est d'opposer cet échelon aux autres. Que ce soit celui de la commune ou celui où se situe l'Etat.

J'ai beaucoup de griefs contre cet Etat centralisé. Plus encore contre le nationalisme quand il s'agit du patriotisme que tu dénonces. Mais, pour la nommer, la France n'est pas que cela. Il s'agit d'une culture qui est le rassemblement et la synthèse de toutes ces culture régionales. La France n'est ni la Loire ni la Corse. Elle les réunit et les transcende. Et n'existerait pas sans elles. La France est une entité politique, elle aussi a un héritage et porte le devenir de la communauté de ces Régions. Comment le rejeter tout en portant tous ses espoirs sur l'Europe qui n'en est qu'à ses prémisses ?

Il ne faut pas confondre la situation actuelle et ce qui est souhaitable dans un projet politique qui se voudrait innovant. Comme toi, je considère que Paris et la Région Parisienne ont trop de poids dans l'organisation du territoire. Le Gross Paris tel qu'il est promu par Sarko et les Socialos Parisiens est un non sens économique et politique. C'est l'échec de cinquante ans de décentralisation. De cinquante années de déshabillage des Régions au profit de l'hyper centre. Mais la France, ce n'est pas Paris. Et en détruisant le patrimoine local, nos dirigeants ne voient pas qu'ils sont en train de détruire cette France. De lui enlever son originalité, de lui ôter sa voix. En prétendant développer la Région Parisienne pour la maintenir dans la mondialisation libérale, ils sont en train de dilapider son capital, le socle réel de sa richesse et lui interdire toute possibilité de rebondir.

Je comprend cette haine pour les guerres qui ont ensanglanté l'Europe et qui te conduit à souhaiter au plus vite une fusion de ces nations dans cette plus vaste entité. Mais il ne faut pas que ce soit le chiffon rouge qui nous pousse à accepter n'importe quoi. Surtout si la guerre économique qui a remplacé les armes, ne sert qu'à faire triompher un peuple dont l'arrogance pointe à nouveau le nez. A quoi sert l'Europe si c'est pour découvrir cet état d'esprit qui sévit à nouveau parmi certaines élites Allemandes ? Il ne s'agit pas de renouer avec de vieux antagonismes mis au goût du jour pour servir les intérêts de nos élites.

Il existe à la Commission Européenne un fort lobby souhaitant construire une Europe des Régions par-dessus les Etats. Qui réunirait une zone de régions hyper performantes passant par le triangle Paris, Francfort, Milan. En réduisant les autres à des bantoustans dédiés au tourisme de masse. La Loire y a certainement un grand avenir. Il faut s'interroger sur les motivations et les avantages que chacun peut en tirer. Vision plus facile à adopter pour un sujet d'un Etat fédéraliste. Mais cela fait surtout l'intérêt des multinationales. Avant de jeter la nation (je veux dire l'échelon en question, et non le nationalisme étroit) il serait bien de peser le pour et le contre. Et se demander comment ces Régions se feront mieux entendre à l'échelon de l'Europe.

Amicalement
Franz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Lun 20 Juin 2011 - 15:04

Franz a écrit:
Tu sembles attaché à ton lieu de naissance. Et pourtant (j'ai peut-être mal compris) assez hostile à l'idée de nation (au cas où tu l'assimilerait au nationalisme). Je ne sais combien de temps tu as vécu en ce lieu mais existerait-il une attraction-répulsion pour ce qui représente la clocher ?....
Est-ce cela qui m'a conduit à comprendre la place du local et du national dans l'expression du politique ?


Comme bcp de jeunes diplômés, j'ai d'abord vécu en RP, le trou du cul de la France. C'est là que j'ai le plus ressenti la coupure de mes racines, non pas celle de mon village natal où je ne vivais pas mais du pays ligérien dans son ensemble: la "Loire valley" des guides touristiques de Nantes à Tours avec son climat, ses paysages, son maraîchage, son Histoire, ses traditions dont la boule de fort, ses poètes dont Rabelais, Bazin, Joachim du Bellay et son art de vivre. Elle a une identité forte et légère à la fois souvent liée aux caprices du fleuve nourissier. Qu'on est loin dans ces évocations de la Nation qui n'évoque que sacrifices: du sang pour les guerres, des impôts et de la nourriture pour les EM parigots. L'Anjou historique a conservé son âme et son centre angevin avec la départementalisation même amputé des pays de Nantes et de Tours avec ses hagiographes, ses archives, ses monuments sans le marketing outancier qui sévit en Bretagne. Non, je ne me sens pas plus français que belge où j'émigrerai volontiers si la Belgique avait la bonne idée de migrer au sud de la Loire. La Nation, c'est là où niche le despote et l'oligarchie!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Sam 18 Juin 2011 - 10:47

Tiens, la fin de ces échanges m'avait échappé, Foulques. Nos origines (au moins une partie du mélange qui nous compose) ne sont pas si éloignées puisque mes ancêtres vivaient (et vivent encore) entre Semur en Auxois et Alésia. Sachant qu'une petite pointe de la Bourgogne finit sur une boucle de la Loire (à Pouilly).

Tu sembles attaché à ton lieu de naissance. Et pourtant (j'ai peut-être mal compris) assez hostile à l'idée de nation (au cas où tu l'assimilerait au nationalisme). Je ne sais combien de temps tu as vécu en ce lieu mais existerait-il une attraction-répulsion pour ce qui représente la clocher ?

De mon côté, j'ai eu une enfance cosmopolite. Né à Paris d'un père né à Alger et ayant vécu à Madagascar, ayant passé une partie de mon enfance au Cameroun, au Maroc puis déracinné en Alsace pour finir en banlieue Parisienne, j'habite une région sans passé : la côte d'Azur. Lieu où le lien social est le plus abîmé en raison d'une superposition d'apports (Italiens, Pieds noirs, Maghrébins, Parisiens, et retraités de toute l'Europe) qui ont finit par noyer l la population autochtone en réduisant leur culture à un folklore ridicule. Est-ce cela qui m'a conduit à comprendre la place du local et du national dans l'expression du politique ?

Par exemple, Mélanchon a pris en sainte horreur ces notions. Il ne crois qu'en un citoyen universel, il ne voit qu'une vaste internationale rassemblant les humains. Il l'explique par son départ doulooureux de l'Afrique du Nord à la fin de son enfance et à l'hostilité des métropolitains. Sans prétendre s'en défaire, il faut prendre en compte l'importance de notre vécu dans la construction de notre vision politique et surtout les adhésions et rejets que cela suscite.

Amicalement
Franz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Invité le Sam 11 Juin 2011 - 17:53

brusyl a écrit:pfff je savais bien sûr tout cela !!!j'étais allée sur wiki là où je même te dire que tu as piqué ton avatar !!!
Ben oui, j'ai pris la boule sur Wiki sans même lire le texte car je vous aurais épargné la fillette par contre à ma grande surprise ni Fanny ni Brion ni figurent ni moi (Foulques V était le père d'Henri II et donc le grand-père de Richard cœur de Lion). Je crois qu'on en a assez dit sur cette boule prestigieuse si ce n'est que des étudiants angevins en ont fait leur sujet thèse de physique pour l'étude de la trajectoire de la boule dissymétrique sur le plan incurvé.

@+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les p'tits nouveaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum