Y aurait-il encore des syndicats puissants ?

Aller en bas

22042013

Message 

Y aurait-il encore des syndicats puissants ?




Par AFP

Les avions de la première compagnie aérienne européenne Lufthansa ont été immobilisés lundi par un vaste mouvement de grève qui a mobilisé plus de 12.000 grévistes, sur fond de revendications de hausses de salaire du personnel au sol.

Sur quelque 1.800 vols prévus, seuls 30 vols de courte distance ont été maintenus et 12 long-courriers, selon un communiqué de la compagnie. 150.000 passagers ont été touchés, selon elle.

Jusqu’à 15H30 GMT, quelque 12.000 personnes avaient participé au mouvement, a indiqué à l’AFP une porte-parole du syndicat Verdi. La mobilisation a été totale en Rhénanie du Nord-Westphalie (ouest), avec 800 grévistes dans les aéroports de Düsseldorf et Cologne. A Francfort (ouest), premier aéroport allemand et troisième d’Europe, 3.000 personnes ont cessé le travail.

Dans un communiqué en fin de journée, Lufthansa a indiqué s’attendre à un trafic «globalement normal» mardi, mais prévoir «des irrégularités isolées» dans le plan de vol, mardi et les jours suivants. La compagnie conseille aux passagers de s’informer avant de commencer leur voyage.

Lufthansa, première compagnie aérienne européenne en termes de passagers transportés, avait averti dès ce week-end que la plupart de ses avions ne décolleraient pas lundi.

La raison en est une grève dite «d’avertissement» lancée pour cette seule journée par le puissant syndicat du secteur des services allemand Verdi, dans le cadre de négociations salariales annuelles houleuses. Verdi réclame une hausse de salaire de 5,2% sur douze mois pour quelque 33.000 salariés de Lufthansa en Allemagne et demande des garanties sur l’emploi.

Fin mars, une première grève d’avertissement dans le cadre du même conflit avait déjà obligé Lufthansa à annuler quelque 700 vols.

Lundi, dix aéroports en Allemagne ont été touchés par le mouvement social. Dans certains, Berlin et à Nuremberg (sud-est) le mouvement n’a duré que quelques heures, pour les autres toute la journée.

Si les vols vers l’Allemagne et l’Europe étaient les plus touchés, le nombre de vols long-courriers a aussi été largement réduit. A Francfort, par exemple, seuls six vols étaient prévus sur 50, tandis qu’à Munich (sud), trois sur 17 étaient maintenus, tout comme à Düsseldorf.

Le calme règne

Cherchant à éviter le chaos dans les aéroports, Lufthansa avait multiplié en amont les messages à ses clients, les invitant à consulter son site www.lufthansa.com et prévenant directement par SMS 95.000 d’entre eux. Les billets pouvaient être remboursés ou échangés.

Le calme a d’ailleurs régné dans la plupart des aéroports lundi, de nombreux comptoirs d’enregistrement restant vides. A Francfort, les employés ont défilé dans le hall de l’aéroport avec des sifflets.

Pour les trajets au sein de l’Allemagne, les voyageurs pouvaient changer leur vol pour un billet de train, grâce à un accord passé avec la compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn, qui avait prévu des trains et du personnel supplémentaires.

Les vols opérés par Germanwings, une filiale de Lufthansa, n’ont pas touchés par la grève.

Selon Verdi, Lufthansa n’a laissé entrevoir qu’entre 0,4 et 0,6% d’augmentation de salaire pour son personnel au sol.

Lufthansa affirme de son côté avoir proposé une hausse de salaire de 2,3% pour les employés de sa division Lufthansa Technik, de 2,1% pour ceux de Lufthansa Cargo et de 1,7% pour ceux de la compagnie aérienne. En outre, la compagnie aurait proposé un paiement de 1% du revenu annuel en une fois si la compagnie réussit à atteindre son objectif de marge opérationnelle de 3% en 2014, ainsi qu’une prime unique de 400 euros, pour la période de février à septembre.

Si ces négociations concernent essentiellement le personnel au sol, Verdi compte aussi une minorité du personnel de cabine parmi ses affiliés. La majorité du personnel de cabine est syndiquée à une autre organisation, Ufo, qui est parvenue à un accord en novembre avec Lufthansa, sur une hausse de 4,6% des salaires valable deux ans à compter de janvier 2013.

Pour redresser sa rentabilité, Lufthansa a lancé l’an dernier un vaste plan de restructuration, qui prévoit la suppression de 3.500 postes dans les services administratifs.

_________________
Les hommes qui ont pris la résolution de détester leurs semblables ignorent qu'il faut commencer par se détester soi-même.
avatar
Donald11
Admin

Nombre de messages : 2690
Date d'inscription : 19/07/2008
Age : 67
Localisation : Sud ouest (magret et foie gras)

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Y aurait-il encore des syndicats puissants ? :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 2 Mai 2013 - 19:02 par Donald11

Il y avait un peu d'ironie dans ma formule "économie au zénith". C'est vrai que l'écrit manque d'intonation ...
Je ne me fais pas bourrer le mou, comme tu dis ... il n'empêche qu'en Espagne et au Portugal, la vie semble un peu compliquée. Encore que, je ne fais là que répéter ce que je lis et j'entends un peu partout. C'est comme les bourrins roumains envoyés à l'abattoir suite à l'interdiction de circuler sur les routes ! Quand j'ai lu ça, j'en ai pissé à la culotte de rire ... Mais tant qu'on ne peut pas vérifier les infos sur place, les mensonges peuvent circuler ... et la propagande avec !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 2 Mai 2013 - 14:43 par Mister Cyril

vi je comprends tes propos mais juste un "bémol" manière "où l'économie est au zénith comme le sont les Allemands"...allons mon canard ne te fais pas bourrer le moul avec leur histoire de modèle, hier anglo-saxon, Irlandais et même le miracle espagnol il y a si peu de temps; je crois que j'ai lu que l'Allemagne attendait 0,5% de croissance en 2013, alors oui c'est mieux que nous mais delà à en faire "un modèle au zénith", un modèle pour dérèglementer le travail, oui et pis c'est tout!

Bizz mon canard globe-trotter!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 1 Mai 2013 - 23:51 par Donald11

J'entends bien tes arguments, mais les Espagnols et les Portugais ne sont pas dans un pays où l'économie est au zénith comme le sont les Allemands. Et pourtant, ces derniers font une grosse grève ! Et personne pour parler des grosses pertes de Lufthansa et de ces salauds de grévistes qui prennent les touristes en otage ... Remarque si le tourisme en Allemagne était très important, ça se saurait ! Non Lufthansa promène essentiellement les travailleurs de l'est pour les conduire à l'ouest, parfois dans l'autre sens pour qu'ils retrouvent leur cabane roumaine et qu'ils puissent revenir à l'ouest quelques temps après (les affaires sont les affaires), et Les "zentrepreneurs" teutons qui vont faire du business un peu partout ... Je n'ai fait qu'un voyage avec Air-France, mais j'ai eu l'impression que ce n'est pas la même catégorie de passagers qu'avec Lufthansa ... Etonnant, non ?

Bonnes vacances.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 29 Avr 2013 - 14:40 par Mister Cyril

nan mais je ne crois pas à ce syndicalisme là, vieux débat...quant à ce silence-là mon brave châtelain moldavo-cathare il est très classique; la semaine dernière il s'est passé pas mal de chose en Grèce et surtout en Espagne (où les copains anar-chevelus de Country font du bruit) mais il est difficile de trouver des articles...lassitudes des mouvements sociaux, décrochages idéologiques des journaleux, silence pseudo-complotistes...jusqu'ici tout va bien...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 25 Avr 2013 - 20:24 par Donald11

Insinues-tu par là que tout ça ne serait que poudre aux yeux ?
C'est sans doute parce que tout va très bien chez les teutons que les les avions de Lufthansa et cie sont restés cloués au sol lundi dernier !
Là encore, silence assourdissant européen autour de cette journée ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 23 Avr 2013 - 16:17 par Mister Cyril

Je croyais que tout se passait bien en Allemagne...mais attention mon canard il y a effectivement des syndicats, puissants en nombre d'adhérents, en Allemagne mais leur ligne très réformiste et tenue par des permanents plus proche des PDG que des ouvriers en font les rois des grèves d'avertissement mais au final des accompagnateurs zélés du système économique...vieux débat entre réformistes et...tu sais quoi!
Bizz

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum