Stéphane Lhomme, seul contre les médias et les écotartuffes d’EELV

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

12062011

Message 

Stéphane Lhomme, seul contre les médias et les écotartuffes d’EELV






Nous sommes désormais à 11 mois du scrutin présidentiel, et la question se pose de manière de plus en plus précise : pour qui voter ?

Hors de question d’écouter les chantres de l’abstention ! Comme on vient de le voir en Espagne ou au Portugal, pays dirigés par le félon P”S” et ravagés par la tondeuse ultralibérale, les abstentionnistes ont tout simplement obtenu… une victoire de la droite libérale, ce qui est effectivement un résultat glorieux qui va régler tous les problèmes.

En France, on s’apprête à faire l’inverse : virer nos UMP (des ultralibéraux qui amusent le bon peuple avec ses bouffons Hortefeux, Guéant ou aujourd’hui Ciotti, désignant des bouc-émissaires (les Roms, les juges, les zassistés…) pour endosser leur bilan catastrophique et détourner les regards de leur politique pour les riches, les patrons et les banksters) pour les remplacer par des P”S”, qui feront globalement la même politique, mais baptisée “de gauche”.

Nous sommes d’accord, vu l’état du P”S”, un second tour UMP-P”S” risque surtout de provoquer une hécatombe de truites, et 5 nouvelles années de désillusions pour les quelques naïfs qui croient encore en la “gauche”.

Le P”S”, même sans DSK, a adopté l’idéologie ultralibérale et s’est parfaitement adapté à la dictature de la Commission Européenne, du FMI, de l’OMC et des agences de notation. Malgré la catastrophe terrifiante de Fuck-U-shima, ces braves gens ne sont toujours pas d’accord pour se prononcer en faveur d’une sortie à moyen terme du nucléaire, politique qui aurait pourtant l’apparence d’un générateur de cercle vertueux…

Voir des “socialistes” défendre la candidature de l’hypralibérale Christine Lagarde au FMI est totalement pathétique. Ces traîtres semblent avoir oublié qui est Christine Lagarde (qui souhaitait entre autres, dès son arrivée en France, abroger le code du travail) et ce qu’est le FMI (un rouleau compresseur destiner à libéraliser (privatiser, vendre aux multinationales, piller, exporter au détriment du marché intérieur…) un pays en difficulté en échange de son aide. C’était valable en Afrique dans les années 60, ça l’est toujours avec la Grèce en 2011.

Quand j’entends les Aubry, Hollande ou encore Moscovici (qui polluait aujourd’hui de ses banalités soporifiques l’antenne matinale de France-Inter pour la 3594e fois de l’année (au moins)), j’ai plus envie de gerber que de voter…

Mais avant le second tour, il y a le premier. Et là, malgré les écueils, il devrait y avoir au moins deux ou trois candidats dont le programme tranche avec l’écœurant breuvage libéral que nous ingurgitons à l’insu de notre plein gré, (et avec une poire à lavement) depuis quelques décennies.

J’ai décidé de faire une tentative pour m’intéresser au cas “EELV”. Après tout, certains militants de ce parti sont parfaitement sincères et motivés. Et le seul député qui prône la décroissance, Yves Cochet, est un des leurs.

Premier problème : vu de l’extérieur, on ne comprend rien à la ligne de ce parti. Qui commande, là-dedans ? Cécile Duflot ? Daniel Cohn-Bendit ? J’ai cru comprendre que le second, auquel les Verts doivent pourtant leurs récents succès électoraux, n’a pas réussi à prendre d’assaut la forteresse, ni à imposer ses idées libérales complètement délirantes vu le contexte. Mais que la première, que j’ai du mal à trouver antipathique, pencherait pour la candidature de l’hélicologiste de droite Hulot.

Comme rue89 le rappelle, Cohn-Bendit voulait, contre une poignée de lentilles quelques sièges de députés, faire allégeance dès le premier tour à DSK, qui comme chacun sait, est un grand écologiste (il ferme peut-être le robinet en or du jacuzzi d’une des 5 salles de bain de sa maison de 650 m2 quand il se brosse les dents). On nage dans le surréalisme.

Au contraire, Cécile Duflot et les Verts historiques veulent un candidat, et sont en train d’organiser des primaires.

Ces primaires opposent si je ne m’abuse quatre candidats. Or, première anomalie, les médias n’en évoquent que deux : les duettistes Nicolas Hulot et Eva Joly. On constate encore à quel point dans ce pays la “démocratie” est une plaisanterie de mauvais goût, et on peut ainsi observer comment la presse, qui est, on ne le rappellera jamais assez, majoritairement aux ordres des multinationales, choisit les candidats à la place de l’électeur.

J’admire la droiture d’Eva Joly. Elle trancherait certainement avec tous les corrompus de la classe politique habituelle. Mais le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on ignorait totalement ses penchants écologistes. Il semble qu’elle souhaite absolument exercer un pouvoir, et qu’elle ait atterri un peu par hasard chez Europe Ecologie, après avoir tenté sa chance chez Bayrou. A l’époque, elle ne semblait pas horrifiée par le système libéral et destructeur, puisque c’est celui que Bayrou défend, comme 95% des politiciens français. Je serais assez étonné d’apprendre qu’elle ait changé de ce point de vue… Elle a dernièrement déclaré qu’elle ferait bien de Martine Aubry son premier ministre, c’est vous dire l’ambition écologique qu’elle a…

Nicolas Hulot, je ne vais pas faire trop long. J’ai écrit à son sujet (et sur commande) un court article dans le numéro de “La Décroissance” qui vient de paraître. En résumé, même si j’admets qu’il a la plus grande notoriété, la plus grande popularité, et qu’il serait en théorie le plus à même de faire passer auprès du grand public (et donc de la masse des électeurs) des idées écologistes et, rêvons un peu, décroissantes, Hulot ne fait que briser les espoirs de ceux qui font des efforts pour croire en lui, en accumulant les bourdes révélatrices. Après sa lettre d’allégeance à Proglio (PDG d’EDF et membre de la clique du Fouquet’s) publiée par Mediapart, il vient d’avouer qu’il aurait bien fait alliance avec Borloo… C’est désespérant !

Ce que certains appellent de la naïveté me semble décidément bien plus proche de la connerie la plus éclatante… D’ailleurs Borloo, avocat d’affaires de Tapie; l’un des plus fervents supporters de Sarkozy jusqu’à ce qu’il comprenne qu’il ne serait pas premier ministre, aurait choisi pour directeur de campagne Frédéric Salat-Baroux, qui est non seulement le mari de Claude Chirac, mais aussi et surtout l’associé de Balkany-frère dans la société Toréador qui intrigue pour obtenir un permis d’exploitation des gaz de schiste ! Quel écolo ! Et comme pour répondre à Hulot, il vient de tenter un rapprochement avec… Villepin ! Hulot est peut-être un bon animateur télé, mais comme politique il a manifestement tout à apprendre…

Je glisse rapidement sur le troisième candidat, Henri Stoll, un élu local alsacien, qui est semble-t-il en train d’apprendre à faire un site internet. Impossible de trouver trace de son programme, et aucun autre média n’en parle… En tout cas, soyez-en sûr, il aime l’herbe et les fleurs…

Le quatrième, Stéphane Lhomme, est assurément le plus intéressant. Bon, il n’est pas beaucoup plus doué que Stoll pour faire un site internet , mais c’est un véritable écologiste ! Un écologiste comme il en faut, un écologiste qui n’a plus le temps d’amuser la galerie, un écologiste de combat qui veut prendre les décisions radicales que la situation sociale et environnementale impose.

Ancien président du Réseau Sortir du Nucléaire (il en a été viré par des gens qui le trouvaient trop radical, par exemple les dirigeants des organisations dont parle Fabrice Nicolino dans son dernier livre “Qui a tué l’écologie”), il n’est pas soupçonnable d’avoir frayé avec EDF, puisqu’au contraire EDF est allé jusqu’à recruter des barbouzes pour l’espionner et le neutraliser. Un anti-Hulot ! C’est d’ailleurs ainsi qu’il motive sa candidature : une écologie politique, de combat, contre la tartufferie et la “croissance verte”.

A cette occasion, je relaie l’appel du journal “La Décroissance” qui le soutient : tout le monde peut, contre 10 euros, s’inscrire aux primaires d’EELV et aller voter.

Si ça vous tente, vous pourrez ainsi soutenir Stéphane Lhomme et l’écologie, la vraie, contre ses fossoyeurs, charlots, tartuffes et hélicologistes-shampouineurs diplômés…

… et vous lutterez contre la pauvreté ! Face au millionnaire Hulot, et à la retraitée de la fonction publique Joly, vous pouvez en plus donner du travail à un chômeur, puisque c’est la situation actuelle de Stéphane Lhomme…



http://www.superno.com/blog/2011/06/stephane-lhomme-seul-contre-les-medias-et-les-ecotartuffes-deelv/
avatar
brusyl
Admin

Nombre de messages : 3110
Date d'inscription : 17/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Stéphane Lhomme, seul contre les médias et les écotartuffes d’EELV :: Commentaires

avatar

Message le Dim 19 Juin 2011 - 15:11 par country skinner

Cyril a écrit:tes messages sont dans une dialectique de plus en plus sybilline pour mes modestes moyens
Courage poussinet, et désolé s'il te faut le dictionnaire des concepts d'analyse économique marxiste pour lire mes posts, j'ai plus vraiment le temps de détailler, que chacun en tire ce qu'il peut...
Quant à voter, je n'en ai jamais découragé personne, mon analyse du parlementarisme comme appareil idéologique d'Etat est uniquement intellectuelle, elle n'empêche pas de voter, seulement de croire que ca peut changer quelque chose à l'ordre économique capitaliste. Au moins ne soyons pas dupe...

Amitiés révolutionnaires mon poussinet stalinien : El pueblo desunido siempre será vencido. Resistencia !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 19 Juin 2011 - 12:15 par Mister Cyril

Franz a écrit:Il y aurait encore des nouveaux ? On a du me cacher quelque chose...

Amicalement
Franz

moua moua

Revenir en haut Aller en bas

Message le Dim 19 Juin 2011 - 12:14 par Invité

Il y aurait encore des nouveaux ? On a du me cacher quelque chose...

Amicalement
Franz

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 19 Juin 2011 - 12:11 par Mister Cyril

Ok ma mélody, milite, engage-toi...mais garde toujours un oeil critique et surtout une porte de sortie, c'est long une campagne (j'en ai faite 3 avec pas mal d'heures de donner) et il faut avaler beaucoup de couleuvres; c'est inévitable dans un combat collectif, après où est la limite entre concession et compromission, il faut se fixer des rubicons pour garder son âme!

@Country

Ah bein content de te revoir le trader fou des Alpes, dis-donc tu sais que je fais rien que de me faire traiter de "nihiliste" par les petits nouveaux qui font rien que m'embêter parce que je veux pas jouer aux élections avec eux! mais euuuuuh!
Moi un nihiliste, le stalinien assoifé de sang qui tire une bastos dés qu'il aperçoit le dos d'un chevelu rouge et noir pffffffft...En tout cas heureux de te revoir (il y a beaucoup de lectures ici en ce moment hein? dur de suivre) même si tes messages sont dans une dialectique de plus en plus sybilline pour mes modestes moyens...ah oui aussi les petits nouveaux ils arrêtent pas de critiquer le moindre lexique marxiste attention de ne pas utiliser lutte des classes, ouvriers ou même rapport de force sinon ils sortent le crucifix...mais après ils sont plutôt sympa et près à partager leur goûter!

Bizz mon ratounet

Salutations dominicales à tous!!!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 18 Juin 2011 - 22:57 par Invité

@ Mister cyril
merci pour ta réponse : j'ai bien fait de te tenir la jambe , faut dire je suis tenace...
Je comprends mieux ton positionnement maintenant et je le respecte. Perso, je crois qu'il est urgent d'agir sur tous les fronts et donc aussi en votant pour des partis minoritaires qui présentent un réel projet innovant (tant au niveau démocratique qu'économique) : après tout on ne les a encore jamais essayé alors pourquoi pas ? Mais je reste persuadée comme toi que le réel changement n'arrivera que si les peuples font pression. en même temps pour que les gens se bougent il faut que les projets les mobilisent, et ce qui me plait chez EELV c'est que le projet s'élabore avec une grande participation de tous les militants et coopérateurs, ce n'est pas du pyramidal à prendre ou à laisser, c'est ce qui me motive. Je ne sais pas comment ça se passe chez Méluche, je participe parfois à son blog (me suis jamais fait censurer pour l'instant), car je trouve qu'il a aussi qq bonnes idées. Mais les cocos restent dans un modèle productiviste, alors j'ai opté pour EELV car ils me semblent plus innovants.
Attention : Je ne cherche pas à te convaincre de voter, je t'explique simplement mon point de vue !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 18 Juin 2011 - 16:24 par Mister Cyril

@mélody

Soyons d'accord, je ne suis pas là pour te dissuader de voter Joly ou qui que soit, mieux faut une Espérance que la résignation. Ca me rappelle des discussions avec des mélenchonistes (dont je suis plutôt proche) mais qui ne jurent que par leur leader et ne discute plus que de la prochaine apparition médiatique du Gourou et les stratégies électoralistes...tout sujet qu'ils ne peuvent pas ramener à un vote FDG est sans intérêt et les abstentionnistes les ennemis jurés. (faut voir le nombre de mess qu'ils censurent sur le blog de JLM, pas des insultes, non la simple évocation d'un mouvement spontané ou d'humeur type les indignés les gênent vraiment, c'est dommage...pour eux). Or je ne suis pas là pour démontrer qu'il est absurde ou inutile de voter pour son champion mais je demande en échange un minimum de respect de mes fines "nalyses politiques".

Donc longue vie à Méluche et Eva Jolly si tu veux, cela peut représenter un espoir mais la trop grande implication derrière une bannière amène souvent des déceptions difficiles à digérer, que ce soit le score de son champion, des revirements stratégiques voire des trahisons. A part les supporters fanatiques (genre les ségolènes fans) de nombreux militants ont tendance à déserter le champs actif dés la première claque (et certaines sont dures à digérer). Perso j'ai décidé de ne pas déserter le champs syndical (comme tu l'as indiquer dans un autre mess), non pas derrière un leader ou une bannière, mais pour garder une "rèalité" (je déteste ce mot) sociale qui pas très reluisante (dans le monde de l'Education) mais qui m'aide à rester sur la planète Terre contrairement aux internautes omniscients et virtuels.

C'est drôle quand tu me demande ce que je veux faire pour changer le système comme si j'avais la solution "changer le système en 24 chapitres"...déjà j'ai défini ce que je ne voulais plus faire et ensuite je reste à l'affût, en attente de solutions porteuses d'espoir, d'enthousiasme. Comme toi je fais parti d'un certain nombre d'associations qui, prônent la déconsommation (à Toulouse je faisais parti des SEL à Empalot ils excistent toujours?), je m'astreints à un certain nombre de boycots, sans ascése excessive et sur des produits qui sont peut être pas pire que d'autres, je milite dans mon milieu professionnel, non pas par corporatisme mais parce que c'est un secteur clé de l'humanité...et j'essaie de me tenir informer des groupes , actions...politiques qui permettraient de passer du indigez-vous au révoltez-vous, sur le terrain et pas que sur la toile!

Rien d'original dans tout ça, juste que je ne crois plus au mode électif et que je veux qu'on le considère comme une expression respectable, comme je respecte ton engagement derrière Jolly ou Hulot demain...ou autre (mais pas jusqu'au pS faut pas déconner quand même!)

Bizz ma belle!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 17 Juin 2011 - 11:27 par country skinner

Melody a écrit:Bien que je sois plutôt de tendance anarchiste (du genre à envoyer bouler tous ces zélus vendus aux financiers) je leur accorde encore une chance
Ce qu'il y a de pire que le nihilisme en matière de parlementarisme, c'est l'envie de croire en son auto rédemption. C'est ce que disait déjà une femme au siècle dernier : "J’aime mieux voir Gautier, Kropotkine et Bernard dans les prisons qu’au ministère. Là ils servent l’idée socialiste, tandis que dans les grandeurs on est pris par le vertige et on oublie tout." (Louise Michel)
bises libertaires ma belle

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 17 Juin 2011 - 0:23 par Invité

Mister Cyril a écrit:
Pensons autrement mais tout en restant dans le carcan pré-défini par les règles et usages...
Bien que je sois plutôt de tendance anarchiste (du genre à envoyer bouler tous ces zélus vendus aux financiers) je leur accorde encore une chance, peut-être parce que j'ai discuté avec qq élus locaux EELV et qu'ils m'ont tous l'air bien remontés contre umps et tout ce système pourri. Ils veulent vraiment le changement, et sur le plan local font tout ce qu'ils peuvent (à Toulouse ils ont imposé de ne pas traiter avec les banksters qui ont des filiales dans les paradis fiscaux par exemple, ils ont lancé une monnaie locale "la violette", on a des repas bio dans les cantines et les pistes cyclables poussent comme des champignons...). Bien sûr ce n'est pas grand chose, mais en même temps ils ne sont pas majoritaires et le PS leur met des bâtons dans les roues (dénonciation du plan transport qui avait été négocié pourtant lors des municipales). Alors si on peut s'en sortir par les urnes, j'aimerai autant car ce sera peut-être moins sanglant. L'option abstentionniste c'est dire : qq soit le personnel politique ils changeront de camp dès qu'ils accèderont au pouvoir, alors il n'y a rien à attendre d'eux. A moins d'un sursaut du type révolution de casseroles (Argentine, Espagne, Grèce) mais pour l'instant, en France je ne vois rien venir et ce cela qui m'inquiète le plus. Aussi j'ai opté pour le vote EELV car j'ai pas l'intention d'attendre les bras croisés que les moutons de panurge se réveillent enfin (je ne dis pas cela à ton intention car tu as conscience de tout ce qui se passe mais je parle au plan global : les gens me semblent trop résignés, pas résistants pour un sou, laissant la politique aux politiciens au lieu de se mêler de ce qui les regarde justement pour changer la politique, c'est cela qui me désespère, c'est pas ton choix personnel, bien que je ne comprenne toujours pas en quoi il aidera à changer ce système car là tu m'as tj pas expliqué).
Je regrette que tu prennes les choses de façon si personnelle, mon but c'était d'essayer de comprendre (d'accord en provoquant mais j'aime bien faire ça) : ayant un abstentionniste convaincu sous la main, comment il voit l'avenir de notre pays et de quelle façon il compte mobiliser les gens pour changer ce système.
Bon là je reste bec dans l'eau car coté solution, à part ton souhait du grand soir ou de l'effondrement global qui doit venir depuis 2008 mais qui perdure, coûte que coûte même si on doit tous en crever, je ne vois tj rien venir. bref, ma question est comment toi, avec tes petits bras musclés, tu vas faire pour changer de système ? J'ai bien compris que je pourrais compter sur toi sur les barricades, mais ma question est : comment convaincre ce peuple d'endormis que les barricades c'est la solution à leurs problèmes ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 16 Juin 2011 - 21:43 par Mister Cyril

Ca y est on y est, la culpabilisation et presque l'insulte, pouvez pas respecter des opinions différentes de vous les grands démocrates! Ni de fait, ni de choix, ni par ricochet objectif ou subjectif à 12 bandes je choisis le néo-lib...puisque je choisis la facilité? du non-choix, c'est à dire pas de candidat dont je ne suis sûr à 100% qu'il ne se vautrera pas dans la fange libérale, volontairement, en vieillissant, s'embourgeoisant ou se faisant acheter!

Pensons autrement mais tout en restant dans le carcan pré-défini par les règles et usages...mais je te garantis que je te présenterais mes excuses le jour où les urnes changeront le système. Pour autant je souhaite bonne chance à ta candidate préférée car il me semble (mais je suis de loin) qu'Hulot est grand favori et je veux bien lui accorder les 19% de Bayrou pour 2012 et après...

Ces débats électifs sclérosent la politique, trop d'excès, trop de personnification, trop d'affect...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 16 Juin 2011 - 0:01 par Invité

Mister Cyril a écrit: j'ai de gros doutes sur sa capacité à mener une campagne qui se passera au ras des paquerettes mais longue vie à la nouvelle sauveteuse suprême! Garde des forces pour monter des barricades, c'est plus dur que mettre un bulletin dans l'urne!

Bizz ma belle, attention aux déceptions post-électorales...
M'enfin ton nihilisme me désespère, tu penses vraiment ce que tu dis ? Eva Joly s'est toujours battue contre les multinationales, les lobbies et les puissants, alors quoi, si elle décroche un poste de ministre, elle se coucherait comme tout le monde ? à d'autres ! je ne crois pas qu'elle soit la sauveuse suprême, mais pour une fois qu'on a le choix d'avoir un candidat venant de la société civile (pas du sérail enarchiste, ni du Siècle) ayant prouvé moultes fois sa combativité, je ne vois pas pourquoi ne pas lui donner une chance et de ne pas la soutenir. Ma déception ne sera pas post- électorale, mais elle est face à tous ces abstentionnistes qui vont, de fait, choisir une dictature néolib par leur abstention dans les urnes. Tsarko doit bien se marrer, tiens ! Et il se fera un plaisir fou d'écraser les barricades, à croire qu'il n'attend que ça pour faire passer d'autres lois liberticides dès que cela chauffera (n'oublie pas que son modèle c'est Doubleyou).

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 15 Juin 2011 - 23:25 par Mister Cyril

Oh bel article, plein de convictions et comme je respecte les militants je voulais garder ce que je pensais de la dame pour moi...mais ta conclusion est une charge ad-hominem!

"t'as qu'à continuer à dormir, la révolution se fera sans toi (dommage, j'avais tant envie de te retrouver sur les barricades "

Je ne sais pas si la révolution se fera ou pas mais c'est pas avec la petite juge norvégienne qui a des c.... (Bru j'espère que tu vas t'élever contre cete expression au plus haut point machiste; résumer la pugnacité d'une personne à la taille de ses coucougnettes moua moua elle a pas du regarder mon avatar de près l'extra-terrestre verdâtre) et encore moins avec les PRIMAIRES d'un parti (une impasse au fond de l'impasse) que le système tremble...j'aurais pu te répondre une phrase du style "t'as qu'à continuer à perdre du temps, la révolution se fait sans toi..." mais je le ferai pas...je respecte son discours, j'ai de gros doutes sur sa capacité à mener une campagne qui se passera au ras des paquerettes mais longue vie à la nouvelle sauveteuse suprême! Garde des forces pour monter des barricades, c'est plus dur que mettre un bulletin dans l'urne!

Bizz ma belle, attention aux déceptions post-électorales...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 15 Juin 2011 - 22:41 par Invité

Bon vote Melody. Même si j'ai entendu Lhomme exprimer sur France Inter son doute sur la sincérité du scrutin. Il vut vraiment le pouvoir, celui-là.

Amical...
Té, tu as droit à mes bises.
Franz

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 15 Juin 2011 - 22:37 par Invité

Mister Cyril a écrit:"Sur ce point je partage à 100% ton point de vue : le capitalisme financier s'autodétruira lui-même mais il peut encore survivre pendant de longues années (ce sera plus long que par les urnes, crois-moi)."

Bein voilà notre point central de divergence, la destruction n'est qu'hypothétique mais je crois que par les urnes c'est cuit-cuit...mais comme on est dans la divination...
Bizz l'extra-terreste!
Je viens d'écouter le dernier débat pour les primaires EELV : pour moi ce sera définitivement Eva Joly : non seulement elle est supérieure aux autres au niveau des arguments (on sent qu'elle a bien bossé tous les dossiers) mais en guise de conclusion elle a déclaré exactement ce que j'attendais , en occurrence que le capitalisme financier mène le monde et qu'avant de pouvoir faire une autre société il s'agit de le remettre à sa place qu'il n'aurait jamais du quitter (être au service de l'économie et des humains et pas l'inverse). Elle est bien décidée à s'attaquer aux paradis fiscaux et aux niches fiscales qui permettent à Total de ne pas payer d'impôts en France, et vu sa pugnacité c'est exactement ce qu'il nous faut pour aider cet ogre à agoniser un peu plus vite. Alors pas d"hésitation : le vote commence dès 23h sur le site d'EELV (si vous avez payé votre cotis avant le 10 juin hé hé).
@ Mister
je vais donc aider le capitalisme financier à agoniser un peu plus vite en votant pour celle qui a des c... et un véritable projet alternatif pour en finir avec les néolibs !!!!
t'as qu'à continuer à dormir, la révolution se fera sans toi (dommage, j'avais tant envie de te retrouver sur les barricades

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 15 Juin 2011 - 16:23 par Invité

Foulques Deletang a écrit:
Normalement, Mister, il suffit que tu embrasses la grenouille pour qu'elle se change en princesse charmante, c'est écrit dans des livres.

En ce qui me concerne si la grenouille s'appelle Cécile Duflot, faudra pas qu'elle compte sur moi, elle m'a définitivement dégoûté du vote vert avec la taxe abrutissante pour le CO2, très anti-pauvres et ses croassements sous forme de rafales de mitraillette me font fuir. Elle imprime une fâcheuse tendance doctrinaire aux Verts, qu'elle parte, vite avant que je devienne nucléariste et adepte du 4X4. Aveugle Duflot qui veut se faire aussi grosse que le beauf. Mergitur nec fluctat.

Ceci illustre combien nous fonctionnons affectivement. C'est marrant, je la sent bien la Cécile avec son air crânement têtu. Certes une voix qui frise le Falsetto et un débit quelque peu saccadé. Mais une grande capacité à garder son sang froid et des idées souvent justes. Même si, comme toi, je ne soutiens pas l'absurdité de la taxe carbonne telle qu'elle se présente. Gagner du fric sur ce qui est, en principe, nuisible, est un principe de maquereau.

Pire, je roule dans un gros 4x4 de 17 ans d'âge qui pollue un max. C'est avec ça que je me suis pointé sur le Larzac à la sauterie de José Bové en 2003. Ah la gueule des écolos qui me fusillaient du regard ! Un rare moment de bonheur.

Amicalement
Franz

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 15 Juin 2011 - 16:08 par Invité


Le passé de Hulot m'indiffère et le procès en orthodoxie qu'on luit fait n'a aucun sens. Demande-t-on des comptes à un syndicaliste CGT qui travaille dans l'industrie de l'armement ? (là je prend le cas le plus extrême). Hulot n'a tué personne. Il n'a pas été Kapo dans un camp nazi, il n'a pas vécu du trafic de petits enfants. Et pour le reste, quand on mène un projet économique, cela passe par un certain nombre de compromissions. EDF est une entreprise d'Etat qui présente bien des défauts mais n'est pas visé par le tribunal de La Haye (pour Total, c'est à voir).

Pour autant, il n'a pas plus vendu son âme au Kapitâl que la moyenne des salariés qui, à juste titre souvent, méprisent leur patron. Si tu veux te faire plaisir, assouvir ta passion de l'image et des thèmes sur la nature, te faire programmer à la télé, il faut bien t'en donner les moyens. Il a montré sa capacité à mener ses projets avec efficacité. Est-ce une tare ? Quant au message que cela véhiculait, il n'était pas univoque. Certes critiquables mais, Hulot le prétend lui-même, n'interdisant pas d'évoluer et de mûrir.

Il est probable qu'il n'avait pas de critique farouche à formuler contre l'économie de marché. Il me semble qu'il a évolué. Et qu'il en vient à dire que toute alliance avec ceux qui défendent ce marché n'est pas possible. Je n'ai pas de raison de penser qu'il ment.

Ceci dit, j'ai une grande tendresse pour Eva Joly. Je crois en sa rigueur morale et à son désir d'assainir le fonctionnement de la République. Pour le reste, si elle est sans doute prête à rattraper son retard, je ne suis pas certain de sa culture politique. Même si elle se fonde sur la démocratie citoyenne qui prévaut dans les pays Nordiques.

Pour les raisons qui transparaissent dans ce qui précède, je considère la critique de Lhomme comme psycho rigide. C'est perdre beaucoup de temps et d'énergie sur un sujet qui na aucun intérêt vu qu'aucun de ces candidats n'a la moindre chance, hélas, d'accéder à la fonction suprême. Quand on en est là, je pense qu'il y a plus efficace à faire.

Tout cela tourne autour de quelques personnes dont nous ne connaissons pas grand-chose. Et pour lesquelles il est impossible de savoir ce qu'elles deviendront une fois installées dans les ors de la République. C'est tout le problème de cette élection présidentielle qui nous oblige à nous donner un chef. Alors que nous avons besoin d'un projet. J'en reviens toujours à cette proposition de Malek Boutih de sauter l'élection présidentielle pour viser directement les législatives. Apparemment absurde puisque l'on considère que le choix du président détermine la couleur du parlement.

Est-ce si sûr ? Et si un parti, ou mieux encore, une alliance de gouvernement disposant d'une visibilité suffisante, proposait un projet, voire un leader visant le poste de premier ministre, mais pas de candidat ? Ceci imposerait dès le départ une cohabitation. En retirant une grande partie du pouvoir au président comme nous l'avons vu à chaque fois. Ne serait-ce pas plus logique pour ces partis qui se prêtent à un jeu qui est la négation des idées qu'il sont censés promouvoir ? L'essentiel étant de gouverner et de transformer la société. Pas de s'installer dans des institutions qui devraient être incompatibles avec les objectifs que nous recherchons.

Amicalement
Franz

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 15 Juin 2011 - 14:40 par Mister Cyril

"Sur ce point je partage à 100% ton point de vue : le capitalisme financier s'autodétruira lui-même mais il peut encore survivre pendant de longues années (ce sera plus long que par les urnes, crois-moi)."

Bein voilà notre point central de divergence, la destruction n'est qu'hypothétique mais je crois que par les urnes c'est cuit-cuit...mais comme on est dans la divination...
Bizz l'extra-terreste!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 15 Juin 2011 - 10:50 par Mister Cyril

[quote="brusyl"]
je sais être très féminine lorsque je le veux, féminine jusqu'au bout de mes ongles vernis, et utiliser tout qu'il faut pour cela ....mais, avec qui je choisis de l'être....

Merde je suis pas ton type alors moua moua

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 15 Juin 2011 - 1:30 par Invité

@Donald
Quant aux autres partis, avec leur 5% de 45% de suffrages exprimés, comme on dit dans les gazettes bien pensantes, ils sont totalement inexistants. Alors la culpabilisation à deux balles des non-votants, je commence à en avoir par dessus les coucougnettes.
Pour sûr que si ceux qui seraient enclins à voter pour les partis minoritaires qui proposent pourtant des solutions pour contourner ce système mortifère (je parle du Fg et EELV, bien que leurs stratégies divergent), ces partis resteront cantonnés à des scores minables et rien jamais ne changera !

J'en suis même arrivé à me demander s'il ne faudrait pas entamer un deuxième mandat du nabot pour que les franchouillards se réveillent avec encore plus la gueule de bois, et que tout ça finisse en émeutes.
En tout cas si on a Sarko contre le pen, je vais à la pêche : qu'ils se démerdent avec leurs votes merdiques !


'Scuze moi ma chère Mélody, mais si je respecte tes choix, je les sens bien mort-nés !!!
Laisse moi au moins un peu d'espoir, je suis encore jeune

M'envolant pour quelques contrées lointaines demain, je vous laisse le champ libre ... Faites-en bon usage.
Bon voyage ! Mais on t'attend au retour ! du pied ferme

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 15 Juin 2011 - 1:17 par Invité

@Mister Cyril
Tout d'abord je te remercie pour ta réponse franche et exhaustive (ça nous change de ça :

Je ne crois plus du tout mais plus du tout au renversement pas les urnes, tellement le système est verrouillé par les socio-libéro-libéraux,...Depuis l'invalidation du référendum du TCE la preuve est faite que le vote est borné par la pensée unique libérale!
Evidemment, si tous les déçus des urnes se disent ça, le néolibéralisme a encore une longue vie devant lui...
Je ne pense pas non plus que l'on puisse renverser la tendance par les urnes, mais, en participant au débat politique on peut "conscientiser" les cerveaux disponibles et influer au moins à la marge sur les événements. Par exemple EELV met un préalable comme sortie programmée du nucléaire à toute négociation avec le PS, ce qui est tout de même un progrès par rapport à la figuration que faisait Voynet au gouv de Jospin.
De là à penser que le PS (s'il gagne) prendra enfin le pb à bras le corps et qu'il mettra en pratique la conversion écologique de l'économie avec tout ce que cela suppose (développement des filières industrielles pour les énergies renouvelables, isolation des logements, construction d'éco-quartiers et villes en transition., circuits courts dans l'agriculture...) j'ai un gros doute ; le plus probable c'est que avec la fin du pétrole on se retrouvera comme au Moyen Age, tant ce parti est inconscient des problèmes énergétiques à venir. Alors qu'en Allemagne, en Suisse et maintenant en Italie les choses commencent à bouger, chez nous c'est tj "tout va bien Mme la marquise"... c'est à désespérer. Mais ce n'est pas pour autant que je baisse les bras et que je laisserai les néolibs squatter les votes : faut les virer du gouv et par tous les moyens car là où ils nous mènent c'est l'enfer pour tous sauf les plus riches ; alors pas le choix : faut voter aussi inutile que cela puisse te paraître.

Pour l'instant je ne vois que 2 hypothétiques sorties et dans un assez court terme; un écroulement du système économique ou un Grand Soir (et oui) type indignés, grêve générale ou autres...ça peut aller tellement vite...mais les urnes j'ai pas le temps d'attendre.
Sur ce point je partage à 100% ton point de vue : le capitalisme financier s'autodétruira lui-même mais il peut encore survivre pendant de longues années (ce sera plus long que par les urnes, crois-moi). Quant au grand soir, je ne vois guère en France de mobilisations monstres, même pour les retraites la mode est à la manif par procuration... alors pour renverser le système on peut encore attendre longtemps, surtout qu'en France on continue la méthode de la grenouille dans la marmite, même si cela s'est considérablement accéléré depuis Sarko et la crise bancaire. Wait and see (mais là j'ai de moins en moins de patience !)


Je concède juste que c'est un moment clé pourvu que l'on se saisisse des vrais sujets mais tu sais très bien que cela va tourner autour des problèmes de Madame Michu et de pour qui allez-vous voter au 2ème tour???...
Ici c'est pas la machine à lobotomiser, on peut échanger en toute liberté et débattre de vrais sujets qui nous préoccupent. Dans les merdias, c'est une autre histoire. Mais y a le net, alors tout n'est pas perdu.

Pour finir mélody, finalement il me plait bien ton avatar,
ouff, tu m'évites des heures de recherche...

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 15 Juin 2011 - 0:43 par Invité

brusyl a écrit:
Mouhhhhaaa ha ha !!! melody puisque tu me demandes mon avis ... ! : si tu entres dans cette attitude de soumission, de docilité, d'asservissement, d'esclavagisme, on est mal barrées !
Bof , c'était juste une note d'humour pour que Mister quitte son habit ronchon et me réponde franchement ; bingo ! Ceci dit je milite pour la parité, même sur ce forum

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 15 Juin 2011 - 0:24 par Donald11

Ben au risque de faire grincer des dents ici, je plussoie tes propos mon cher Poussinet. A une époque, je tempêtais contre nos deux intellos de service quand ils partaient voyager dans les nuages. Ce que tu as écrit, en ce qui me concerne, a le mérite de faire simple sans être simpliste, et d'être compréhensible sans "-isme" ...
En fait 1981 a été pour moi, comme pour bien d'autres, synonyme d'espoir. Mais on sait ce qu'il en est advenu après 1983. Et alors que l'UMPS a du mal à rassembler plus de 40% des électeurs, on se les insupportent depuis 1983. Et depuis y'a eu les 80% de Chirac (score stalinien) auquel je n'ai pas participé, et le coup du TCE. Que nous glissions notre bulletin dans une enveloppe puis dans une urne ou non, l'UMPS n'en a rien à foutre. Quant aux autres partis, avec leur 5% de 45% de suffrages exprimés, comme on dit dans les gazettes bien pensantes, ils sont totalement inexistants. Alors la culpabilisation à deux balles des non-votants, je commence à en avoir par dessus les coucougnnettes. J'en suis même arrivé à me demander s'il ne faudrait pas entamer un deuxième mandat du nabot pour que les franchouillards se réveillent avec encore plus la gueule de bois, et que tout ça finisse en émeutes.

Allez, je vous laisse théoriser sur l'avenir d'EELV ... pourtant avec une indéfectible envie de me gourrer sur son avenir.

'Scuze moi ma chère Mélody, mais si je respecte tes choix, je les sens bien mort-nés !!! Les Mussolini, Franco, Hitler, Pinochet, etc ... d'hier était des monstres, mais leurs pouvoirs étaient enfermés dans leurs frontières. Aujourd'hui, l'ennemi s'est affranchi des frontières. Et il doit bien se fendre la gueule, planqué dans ses paradis fiscaux, en regardant les gesticulations de nos futurs dirigeants UMPS déjà passés sous ses fourches caudines !!! Non y'a pas complot, puisque y'a consensus !!!

M'envolant pour quelques contrées lointaines demain, je vous laisse le champ libre ... Faites-en bon usage.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 14 Juin 2011 - 23:38 par brusyl

c'était juste pour faire hurler (et bingo) l'autre soixantuitarde MLF du Poitou qui monte au créneau à chaque fois que l'on exprime le souhait de voir une dose de féminité ici
Moi féministe soixante huitarde ? ca va pas la tête ? et dire que l'on communique depuis 4 ans en se connaissant si peu !
Ce que tu te gourres mon petit ! je sais être très féminine lorsque je le veux, féminine jusqu'au bout de mes ongles vernis, et utiliser tout qu'il faut pour cela ....mais, avec qui je choisis de l'être....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 14 Juin 2011 - 23:02 par Mister Cyril

mélody a écrit "Alors j'essaie de comprendre ta démarche mais tu ne m'aides pas bcp. "

Bein quand même un peu, pour une fois qu'il s'agit de bon sens (ou mauvais sens) mais pas d'idéologie! Je ne crois plus du tout mais plus du tout au renversement pas les urnes, tellement le système est verrouillé par les socio-libéro-libéraux, 1981 était un espoir réel mais aujourd'hui...est-ce-que les 19% de Bayrou ou le 2ème tour de Le Pen ont changé d'un iota notre démocratie? Demain le score de Mélenchon ou Joly encore moins! Ceci dit je ne cherche en rien à décourager les bonnes âmes puisque je ne fais pas de prosélytisme abstentionniste (même si par force j'y glisse de plus en plus) et je vais même parfois voter au premier tour ou à des élections très locales; je suis même près à me déplacer pour mettre une claque au nabot s'il y avait une occasion comme en Italie dimanche dernier, mais ça n'a pas la moindre espèce d'importance! Depuis l'invalidation du référendum du TCE la preuve est faite que le vote est borné par la pensée unique libérale!

Pire que les votes je trouve que les analyses politiciennes centrées sur les élections et particulièrement les présidentielles dévoient le débat public en le ramenant systématiquement à un non-choix; encore hier je lisais ici que la crise grecque allait donner du piment aux élections de 2012...quel rapport, quel intérêt? Le nombre d'articles et de discussions qui ne tournent que sur la candidature ou non d'un gazier qui n'a pas la moindre chance d'influer le système d'une virgule. Le soir de 2007 déjà de nombreux mariannautes appelaient à un sursaut pour préparer 2012 sans négliger les cantonales, les municipales et européennes...moua moua what's else???

Pour l'instant je ne vois que 2 hypothétiques sorties et dans un assez court terme; un écroulement du système économique ou un Grand Soir (et oui) type indignés, grêve générale ou autres...ça peut aller tellement vite...mais les urnes j'ai pas le temps d'attendre.

Je concède juste que c'est un moment clé pourvu que l'on se saisisse des vrais sujets mais tu sais très bien que cele va tourner autour des problèmes de Madame Michu et de pour qui allez-vous voter au 2ème tour???...

Tu vois rien d'idéologique ou marxiste là dedans, ce qui n'empêche pas mon respect envers les militants de gauche (au sens large) qui tentent de conscientiser les citoyens...j'ai pratiqué...c'est indispensable mais du très, très long terme...



Pour finir mélody, finalement il me plait bien ton avatar, c'était juste pour faire hurler (et bingo) l'autre soixantuitarde MLF du Poitou qui monte au créneau à chaque fois que l'on exprime le souhait de voir une dose de féminité ici...mais on est des êtres sensibles aussi Bru merde; c'est pas parce que vous porterez toutes des bleus de travail ou un poncho que les horribles phallocrates et machos bornés (dont je ne fais en aucun cas parti) rangeront leur regard vicieux ou leurs pensées lubriques..on est au-dessus de ça ici hein???

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mar 14 Juin 2011 - 9:41 par Invité

Mister Cyril a écrit:

et enfin vu la tête de ton avatar pffffffffft je sais pas si je vais pas changer d'amoureuse... en même temps pas trop le choix ici pffft

Bizz!

Normalement, Mister, il suffit que tu embrasses la grenouille pour qu'elle se change en princesse charmante, c'est écrit dans des livres.

En ce qui me concerne si la grenouille s'appelle Cécile Duflot, faudra pas qu'elle compte sur moi, elle m'a définitivement dégoûté du vote vert avec la taxe abrutissante pour le CO2, très anti-pauvres et ses croassements sous forme de rafales de mitraillette me font fuir. Elle imprime une fâcheuse tendance doctrinaire aux Verts, qu'elle parte, vite avant que je devienne nucléariste et adepte du 4X4. Aveugle Duflot qui veut se faire aussi grosse que le beauf. Mergitur nec fluctat.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 14 Juin 2011 - 0:10 par brusyl

Je tâcherai de trouver qq chose qui corresponde mieux à tes fantasmes

Mouhhhhaaa ha ha !!! melody puisque tu me demandes mon avis ... ! : si tu entres dans cette attitude de soumission, de docilité, d'asservissement, d'esclavagisme, on est mal barrées ! tu ouvres tout grand les vannes de leur beaufitude que toute seule depuis le début je m'arqueboutais à tenir fermées.
Sachons nous faire respecter : oeil pour oeil, dent pour dent s'il le faut, dans cette bataille pour notre dignité
Nous sommes minoritaires ? et bien nous allons donner autant de voix qu'il faut pour rétablir l'équilibre et couvrir leurs cocoricos de petits coqs machos
Et si ces petits gamins pourris veulent de la femelle ici, s'ils veulent comme le demande mister "du choix" qu'ils aillent la chercher eux mêmes ! Moi j'ai donné

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum